Published: Jeu, Décembre 07, 2017
International | By Oceane Deschanel

Californie : de violents incendies

Californie : de violents incendies

Un automobiliste est mort en tentant d'échapper aux flammes, qui sont attisées par un vent fort. En octobre, de violents incendies dans le nord de la Californie ont ravagé la région viticole proche de San Francisco, faisant une quarantaine de morts.

Le président Donald Trump a posté sur Twitter un message de soutien aux victimes de l'incendie et l'Agence de gestion des situations d'urgences (Fema) a indiqué avoir débloqué des fonds pour financer les services de secours, tandis que le gouverneur Jerry Brown a déclaré l'état d'urgence.

Ce nouvel incendie intervient après un épisode particulièrement meurtrier en Californie. Les brasiers causent un chaos routier au nord de Los Angeles avec des embouteillages monstres.

Les flammes ont forcé la fermeture d'une des principales artères de circulation à Los Angeles, l'autoroute 405, qui passe au pied du célèbre Getty Center, fermé jusqu'à jeudi au moins.

Comme chaque grand incendie californien, " Thomas " a apporté son lot d'images apocalyptiques avec des flammes semblant tout engloutir sur leur passage, prenant parfois des airs d'éruption volcanique.

Le feu a démarré lundi soir près de l'autoroute 150 avant de se diriger vers la ville de Santa Paula, d'où les ravages les plus spectaculaires étaient visibles.

Au PSG, pas question de se remettre en question
On prend deux buts bêtement et on manque de concentration, pestait après coup Marquinhos , capitaine pour l'occasion. Les Parisiens se sont inclinés 2-1 à Strasbourg .

A ce stade, les incendies sont " hors de contrôle ", a regretté Eric Buschow, du bureau du shérif de Ventura, cité par la presse locale. Selon lui, il est possible que des riverains soient toujours pris au piège des feux, chez eux.

Des renforts humains et aériens devaient être déployés rapidement.

Des centaines de chrétiens ont été évacués suite à un violent incendie dans le comté de Ventura, en Californie du Sud.

Les incendies s'alimentent d'épaisses broussailles ne demandant qu'à s'enflammer car les herbes sauvages ont poussé à profusion au printemps après un hiver pluvieux, se transformant en brindilles sèches après un printemps et un été sans pluie.

Attisé par les puissants vents dits de Santa Ana, il touche désormais plus de 26 000 hectares, menace 12 000 bâtiments et a entraîné l'évacuation de quelque 27 000 personnes.

Like this: