Published: Mer, Décembre 06, 2017
International | By Oceane Deschanel

"Honte de la République" : Macron attaque l'audiovisuel public, en pleines coupes budgétaires


Selon l'hebdomadaire, le président de la République aurait prononcé lundi une "violente diatribe" contre l'audiovisuel public, dans le cadre d'une réunion avec les députés LREM de la commission des affaires culturelles et de l'éducation. Mauvaise gestion, gaspillage, programmes et contenus médiocres, relations incestueuses entre l'audiovisuel et ses partenaires tels que les animateurs ou les producteurs. rien, ou presque n'a visiblement été épargné.

Pour rappel, un document de travail appartenant au ministère de la Culture a fait l'objet d'une fuite.

Selon une information du journal L'Express, Emmanuel Macron s'en serait pris de manière assez frontale à la qualité du service publics audiovisuel. Un plan d'économie que Delphine Ernotte devrait présenter au conseil d'administration le 21 décembre. Le mot-dièse #TouchePasAMonInfo a fleuri sur les réseaux sociaux en soutien aux journalistes enquêteurs. L'objet de sa colère: l'audiovisuel public.

Ces jouets sont soupçonnés d'espionner vos enfants
Dans une infographie , la Cnil rappelle les bonnes pratiques en matière de jouets connectés (voir en fin d'article). Une procédure de sanction pourrait être lancée par la Cnil.

Malgré la décision de la direction de maintenir cette diffusion inchangée, les journalistes continuent d'envisager un vote sur une motion de défiance courant décembre.

Des déclarations qui ont dû faire grincer quelques dents du côté des chaines publiques, où l'ambiance n'est pas au beau fixe, notamment après les rumeurs de suppression de "Complément d'Enquête" et "Envoyé Spécial".

Like this: