Published: Mar, Décembre 05, 2017
International | By Oceane Deschanel

Il demande la main de son fiancé au Parlement — Australie

Il demande la main de son fiancé au Parlement — Australie

Tim Wilson (à droite) a demandé son compagnon en mariage au Parlement australien, ce lundi. "En pleine séance parlementaire, un député conservateur australien a demandé la main de son compagnon. quelques instants après la transmission à la Chambre des représentants d'un projet de loi légalisant le mariage gay". "Rien ne vaut une bonne réforme fiscale", a débuté Tim Wilson, avec le sourire.

L'élu de 37 ans avait choisi un moment symbolique.

Un terroriste du Bataclan affiché au "Musée des martyrs" à Berlin — Allemagne
L'ambassade de France en Allemagne a réagi en exprimant au Parisien sa "consternation": " Un tel parti pris est profondément choquant .

"Dans mon premier discours, j'avais défini notre relation par la bague que nous portons à notre main gauche", a-t-il déclaré. Il conclut enfin avec la fameuse question: "Il ne reste donc qu'une seule chose à faire: Ryan Patrick Bolger, veux-tu m'épouser?"

"Félicitations", leur a ensuite lancé le président de la chambre, soulignant en plaisantant que la réponse serait inscrite dans le procès-verbal de la séance parlementaire. Fin octobre, 62 % des 12,7 millions d'Australiens s'étaient prononcés pour le mariage gay. Après que la loi ait été approuvée par le Sénat le 29 novembre dernier, c'est désormais au tour de la Chambre basse du Parlement de débattre du sujet. Même, Tony Abbott, l'ancien Premier ministre, et fervent opposant au mariage gay a récemment déclaré qu'il soutiendrait dorénavant le projet de loi.

Like this: