Published: Lun, Décembre 04, 2017
International | By Oceane Deschanel

Élections territoriales en Corse : 17,52% de participation à midi

Élections territoriales en Corse : 17,52% de participation à midi

Les 234.000 électeurs corses votent ce dimanche pour choisir les 63 élus d'une nouvelle instance qui naîtra le 1er janvier de la fusion des deux conseils départementaux et de la collectivité territoriale (région), une élection où les nationalistes font figure de favoris, au moins au premier tour.

Les bureaux de vote ont ouvert ce dimanche matin à 8 heures en Corse, où démarre une journée électorale. Les résultats attendus en milieu de soirée.

Alors que les premiers dépouillements donnaient un net avantage à la coalition nationaliste sortante, les résultats définitifs des élections territoriales en Corse ont confirmé le bon résultat du mouvement mené par Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni La coalition nationaliste est arrivée largement en tête, dimanche 3 décembre, du premier tour avec 45,36 % des voix, selon les résultats communiqués par la préfecture.

Yémen: le chef des rebelles menace l'Arabie saoudite de représailles
Il a été remplacé par Abd Rabbo Mansour Hadi, mais celui-ci a été chassé de Sanaa il y a trois ans par l'alliance Houthis-Saleh. Les Houthis sont issus de l'importante minorité zaïdite, branche dissidente du chiisme.

La liste Pè a Corsica (Pour la Corse), qui rassemble les autonomistes de Gilles Simeoni et les indépendantistes de Jean-Guy Talamoni, a encore amélioré son score par rapport aux élections territoriales de décembre 2015, marquées par leur victoire historique (35,34 au deuxième tour). Loin derrière, les deux listes de droite, menées pour l'une par le régionaliste Jean-Martin Mondoloni (14,6%), et pour l'autre par Valérie Bozzi, soutenue par Les Républicains (11,7%), qui arrive à égalité avec la liste menée par le marcheur Jean-Charles Orsucci.

La gauche, qui avait présenté cinq listes en 2015, n'en présente qu'une cette fois-ci, menée par Jacques Casamarta (Corse insoumise).

Le Front national, qui avait obtenu 10,58% des voix aux dernières territoriales, a lui aussi une liste pour ce scrutin. La liste commune PCF-Insoumis obtient pour sa part 5,68 % des suffrages. Toute liste dépassant les 7% peut se maintenir au second tour.

Like this: