Published: Lun, Décembre 04, 2017
International | By Oceane Deschanel

Donald Trump compte reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël

Donald Trump compte reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël

Le président palestinien Mahmoud Abbas s'est entretenu par téléphone avec plusieurs dirigeants étrangers - dont les présidents français Emmanuel Macron et turc Recep Tayyip Erdogan - " pour leur expliquer les dangers que comporterait toute décision de transférer l'ambassade (américaine) à Jérusalem ou de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël", a indiqué son conseiller diplomatique, Majdi al-Khalidi.

Les islamistes du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, ont appelé à une "nouvelle Intifada" si Washington reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël ou annonce le transfert de l'ambassade américaine dans la ville sainte. La prochaine échéance intervient demain, selon le département d'Etat, qui a réaffirmé vendredi à l'AFP qu'aucune décision n'avait encore été prise. Mais son vice-président Mike Pence, qui ira à Jérusalem mi-décembre, a réaffirmé cette semaine que le transfert était "sérieusement" envisagé. "Je veux donner sa chance" au processus de paix "avant de penser à déménager l'ambassade à Jérusalem", a-t-il justifié récemment.

La question a été abordée dans sa largeur par l'Autorité palestinienne lors d'une rencontre qui s'est tenue vendredi avec Jared Kushner, le gendre et conseillé du président américain, pour avertir l'administration Trump que si elle devait annoncer la relocalisation de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Al-Quds ou que si le président Donald Trump devait explicitement reconnaître la ville sainte comme capitale d'Israël, cela marquerait la fin du processus de paix.

"Super " vendeur d'Airbus, remplacé par Eric Schultz de Rolls Royce
Rolls-Royce sera responsable du moteur, du moteur électrique de 2 megawatt et de l'électronique de puissance. De son côté, Rolls-Royce recherche un remplaçant à Eric Schulz .

Donald Trump pourrait décider aujourd'hui de transférer l'ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, ce qui constituerait un tournant dans la politique américaine auquel s'oppose pratiquement toute la communauté internationale. La décision présidentielle va-t-elle donc handicaper Jared Kushner? M. Trump est arrivé à la Maison Blanche en proclamant haut son rêve de présider à l'accord "ultime" entre Israéliens et Palestiniens.

Dans le cadre de la solution à deux Etats proposée par l'ONU, les Palestiniens souhaitent créer un Etat indépendant dans les frontières d'avant 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale. Comme en écho au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui, dans un message vidéo au "Saban Forum", avait choisi de citer le prince héritier saoudien pour comparer le régime iranien à l'Allemagne nazie.

Like this: