Published: Ven, Décembre 01, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

Progression de 15,8 % du RNPG au T3 2017 — Attijariwafa bank

Progression de 15,8 % du RNPG au T3 2017 — Attijariwafa bank

Dans le même élan, le résultat net part de groupe (RNPG) s'est apprécié de 15,8 % atteignant 4,1 milliards de dirhams.

Suivant la même tendance, le produit net bancaire (PNB) consolidé se renforce de 10% à 16,2 MMDH. Une évolution qui intègre une hausse de 9,4 % à 9,5 milliards de dirhams de la marge d'intérêt, de 6,9 % de la marge sur commissions à 3,5 milliards de dirhams et de 18,9 % du résultat des activités de marché à 3,1 milliards de dirhams.

Ainsi, le coefficient d'exploitation se fixe à 44,9%, contre 46% à fin septembre 2016, a-t-elle indiqué.

Dembélé se fait harponner par un Aiglon — Mercato / Barça
Après avoir connu un mercato très agité l'été dernier, Jean-Michael Seri est finalement resté à l'OGC Nice. Je préfère ne pas ressasser le passé et me concentrer sur ce que je sais faire de mieux: jouer au football.

Le résultat brut d'exploitation (RBE) s'apprécie de 12,2 % à 8,9 milliards de dirhams par rapport au T3 2016, tandis que le coût du risque baisse de 2,7 % à MAD 1,6 milliards de dirhams.

La solidité financière de la Banque s'est aussi renforcée avec des fonds propres qui ont atteint 49,4 milliards de dirhams, en hausse de 16,7%. Le taux de transformation s'établit ainsi à 89% (-5,9 points). Les résultats trimestriels de la banque font également apparaître une légère hausse de 1% des crédits à l'ensemble de sa clientèle, à 274,4 milliards de dirhams (29,1 milliards de dollars). De son côté, le coût du risque diminue de 17,4%, à 1,2 MMDH et de 23,2% en social, à 500,8 MDH.

Like this: