Published: Вт, Ноября 28, 2017
International | By Oceane Deschanel

Première tournée d'Emmanuel Macron — Afrique

Première tournée d'Emmanuel Macron — Afrique

Le président français se rendra dans un premier temps au Burkina Faso, avant de rejoindre la Côte d'Ivoire et le Ghana. "L'ouvrage doit être inauguré officiellement par les présidents burkinabè Roch Marc Christian Kaboré et français Emmanuel Macron, en visite dans le pays".

En prélude au 5eme Sommet Union Africaine, Union européenne, s'est ouvert ce lundi 27 novembre 2017 à Abidjan le 6ème Forum des Affaires UE-Afrique en présence du vice-président de la République de la Côte d'Ivoire, Daniel Kablan Duncan, autour du thème " Investir dans la création d'emplois pour les jeunes ".

Dans la même veine, Aujourd'hui au Faso consacre son éditorial au sujet, faisant remarquer que la visite de Macron à Ouagadougou va se dérouler "sur fond de querelles picrocholines". Ce Forum qui rassemble des Représentants des secteurs public et privé des deux continents fait partie de la stratégie conjointe UE-Afrique relativement aux politiques en rapport avec la transformation structurelle des économies africaines basées sur l'industrialisation.

Читайте также: Monaco / PSG : les groupes

"Une priorité pour l'Afrique comme pour l'UE, 60 % de la population africaine ayant moins de 25 ans" rappelle Hubert Julien-Laferrière qui participera, en compagnie de 6 autres intervenants, à un atelier débat sur le rôle essentiel des acteurs non étatiques, en particulier la société civile, dans le partenariat Europe - Afrique. Il procédera également à la pause de la première pierre du métro d'Abidjan, pour lequel Paris a accordé un prêt de 1,4 milliard d'euros.

Le président clôturera son périple au Ghana, pays anglophone et démocratique, afin de montrer une "approche continentale de l'Afrique" au delà des anciennes colonies françaises et une vision plus offensive de la francophonie.

La délégation assistera à la commémoration du soixantième anniversaire des relations diplomatiques entre Paris et Accra, de l'indépendance du pays, et de l'Alliance française d'Accra. Le chef de l'État a pris soin pour l'instant de ne pas évoquer la "Françafrique", d'annoncer sa mort; une oraison funèbre déjà si souvent prononcée par ses prédécesseurs, de Jacques Chirac à François Hollande, qu'elle ne convainc plus grand monde.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Like this: