Published: Чт, Ноября 16, 2017
High-Tech | By Mathis Berlioz

Des scientifiques ont découvert une nouvelle planète qui pourrait abriter la vie !

Des scientifiques ont découvert une nouvelle planète qui pourrait abriter la vie !

Elle a une masse similaire à celle de la Terre (1.35 plus massive) et "sa température de surface pourrait également être proche de celle de la Terre", donc peut-être compatible avec la présence d'eau à l'état liquide indispensable à la vie telle qu'on la connaît.

L'été dernier, l'étoile Ross 128 avait défrayé la chronique avec un mystérieux signal radio semblant provenir de ses environs.

Cette découverte se base sur plus d'une décennie de surveillance intensive avec l'instrument HARPS. Cela en fait donc de très bonnes cibles pour la recherche d'exoplanètes; c'est pourquoi elles sont donc de plus en plus étudiées.

Читайте также: Wauquiez "insupporte" Juppé qui prône un "grand mouvement central" avec Macron — Europe

"Ross 128b a, en plus, l'avantage que son étoile hôte soit parmi les plus calmes des naines rouges du voisinage solaire". Cette exoplanète, découverte par l'équipe européenne de l'astronome Xavier Bonfils à l'observatoire de La Silla, au Chili, se trouve à seulement 11 années-lumière de chez nous, soit cent mille milliards de kilomètres, soit "seulement " un million de fois la distance Terre-Mars. Ross 128 b prendra alors la place de Proxima b en devenant l'exoplanète la plus proche. Elle orbite autour de cette étoile naine en 9,9 jours.

L'équipe de Xavier Bonfils attend avec impatience la mise en service du Télescope géant européen E-ELT (European Extremely Large Telescope) de l'ESO en construction au Chili qui permettra d'étudier plus précisément Ross 128b et de découvrir si elle possède bel est bien une atmosphère et si la densité de cette dernière est suffisante pour protéger la planète de son étoile (notamment de ses rayons X). La température de cette naine rouge fait environ la moitié de celle de la surface du Soleil.

Car en effet, un des paramètres essentiels de l'habitabilité d'une planète, c'est bien son atmosphère, et la façon dont elle accommode le rayonnement de son étoile, filtre les parties nocives du spectre lumineux comme les ultraviolets, et réfléchit, ou non, grâce à sa couverture nuageuse, une partie de ce rayonnement. Sa masse est estimée aujourd'hui à environ 1,4 fois la masse de la Terre, c'est donc, avec les planètes extrasolaires Proxima b, à 4,2 années-lumière, Trappist-1 b, c, d, e, f, g et h, à 39 années-lumière, la planète "terrestre " la plus proche de nous. Si les chercheurs impliqués dans cette découverte considèrent Ross 128 b comme une planète tempérée, une incertitude demeure encore quant à savoir si la planète se trouve à l'intérieur, à l'extérieur, ou à la limite de la zone habitable.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Like this: