Published: Mer, Novembre 15, 2017
Médecine | By Jean-Luc Robillard

Merck condamné par la justice — Levothyrox

Merck condamné par la justice — Levothyrox

Le retrait de l'ancienne formule de Levothyrox a engendré une colère sans précédent après l'apparition d'effets secondaires invalidants pour une majorité d'entre elles.

Le laboratoire Merck se défend en avançant le prétexte suivant: "on ne peut pas fournir un médicament qui n'a pas l'autorisation de mise sur le marché".

La justice française a condamné mardi le laboratoire pharmaceutique allemand Merck à fournir "sans délai le produit ancienne formule" du Levothyrox, un médicament très répandu contre l'hypothyroïdie, à des patients du sud-ouest de la France qui l'ont réclamé. En revanche, le juge des référés s'est déclaré incompétent pour les patients résidant à l'extérieur de son département.

Le PDG du groupe a annoncé son intention de faire appel de cette décision, qui est assortie d'une astreinte de 10.000 euros par jour par infraction constatée. Elle pense "qu'il va y avoir des répercussions".

L'ancien ministre communiste Jack Ralite est décédé à 89 ans
Jack Ralite , ancien ministre communiste, maire d'Aubervilliers de 1984 à 2003 est mort à l'âge de 89 ans. Jack Ralite , l'ancien ministre communiste, est décédé à l'âge de 89 ans.

La décision du Tribunal de grande instance de Toulouse, qui enjoint à Merck de fournir "sans délai le produit ancienne formule par le biais des circuits de distribution et de commercialisation", constitue la première condamnation en justice.

C'est une pression considérable pour les contraindre à livrer le produit. Le 8 novembre, à l'audience, la première civile en France, le juge des référés de Toulouse s'était transporté dans une pharmacie à proximité du tribunal pour constater l'absence de l'ancienne formule du Levothyrox. "Il y a dans ce dossier des zones d'ombre qui nous dépassent", a encore estimé la jeune femme ne comprenant toujours pas pourquoi la France avait décidé l'abandon du Levothyrox, alors que l'ancienne formule du médicament est toujours disponible chez nos voisins européens.

Le tribunal de Grande Instance de Toulouse vient de donner raison à 25 plaignants atteints de graves troubles de santé suite au changement de formulation du médicament Levothyrox, prescrit pour les dérèglements thyroïdiens. "De quoi traiter 20 000 patients", affirme-t-il.

Like this: