Published: Mar, Novembre 14, 2017
International | By Oceane Deschanel

Séisme meurtrier en Iran: Plus de 400 morts…

Séisme meurtrier en Iran: Plus de 400 morts…

Le bilan devrait encore augmenter, préviennent les autorités locales.

Dimanche 12 novembre, un puissant séisme a frappé le nord- est de l'Irak au niveau de la frontière Iranienne, enregistrant une magnitude de 7.2 sur l'échelle de Richter, le tremblement de terre a fait selon un décompte des autorités Iranienne 207 morts et 1.700 blessés. D'après l'agence officielle Irna, une trentaine d'équipes de secouristes du Croissant-Rouge iranien ont été envoyées dans l'ouest du pays.

En Irak, le bilan officiel était de huit morts et 336 blessés. Aucune victime n'y a été signalée dans l'immédiat. "La situation est sous contrôle dans les zones frappées par le séisme", a assuré la télévision d'État.

La terre a tremblé dans le nord-est de l'Irak et dans les régions frontalières en Iran et en Turquie, dimanche soir, à 19h18 (heure française). En Irak, où se situait l'épicentre du séisme, les responsables locaux ne parlent pour l'instant que de six morts.

Marine Le Pen privée de son immunité parlementaire
De son côté, Marine Le Pen a rapidement réagi dénonçant à l'AFP "une décision de basse politique politicienne". Il a déclaré avoir déposé un recours contre François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale.

"La secousse a été ressentie dans plusieurs provinces iraniennes frontalières avec l'Irak (...)".

Des médias israéliens ont dit que le séisme avait été ressenti dans nombre de parties d'Israël.

En décembre 2003, un séisme avait anéanti la ville historique de Bam en Iran, dans la province de Kerman.

En juin 1990, un séisme d'une magnitude de 7,4 en Iran près de la mer Caspienne avait fait 40 000 morts, plus de 300 000 blessés et 500 000 sans-abri. En quelques secondes, une superficie de 2100 km2, comprenant 27 villes et 1871 villages repartis sur les provinces de Ghilan et de Zandjan, avait été dévastée.

Like this: