Published: Sam, Novembre 11, 2017
International | By Oceane Deschanel

Brouillard polluant : situation critique dans la capitale indienne New Delhi

Brouillard polluant : situation critique dans la capitale indienne New Delhi

Toutes les écoles de la capitale indienne New Delhi ont été fermées, mercredi, jusqu'à la fin de la semaine dans le but de protéger les poumons des enfants du grand épisode de pollution en cours, ont indiqué les autorités locales.

A lire aussi: "Le gouvernement indien a prévenu que l'écologie passerait après les besoins industriels" Cette décision est une extension de la fermeture, décidée la veille, des écoles primaires uniquement.

Pour une deuxième journée consécutive, les larges artères de la ville étaient voilées de gris.

Selon les experts, respirer l'air de New Delhi actuellement correspond à fumer l'équivalent de deux paquets de cigarettes par jour. À titre de comparaison, l'OMS recommande normalement de ne pas dépasser 25 microgrammes.

Les épisodes de smog sont de plus en plus fréquents en automne et en hiver à New Delhi, considérée par l'OMS comme la ville la plus polluée du monde en 2014. La visibilité étant tellement mauvaise, l'aéroport Indira Gandhi a même dû être temporairement fermé. Le froid et l'absence de vent plaquent au sol les émissions polluantes des véhicules, usines et centrales, les empêchant de se dissiper.

Coupe de la ligue : Les affiches des huitièmes de finale
Le tirage au sort des 1/8èmes de finale de la Coupe de la Ligue a été effectué ce midi à l'Hôtel de Ville de Bordeaux . Les principaux chocs seront Strasbourg-PSG, Toulouse-Bordeaux et Rennes-Marseille.

Ces particules en suspension accentuent les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer des poumons. Les plus petites particules, de la taille d'un trentième du diamètre d'un cheveu humain, s'infiltrent jusque dans le sang des personnes exposées.

La pollution est un problème de santé publique majeur pour l'Inde, nation de 1,25 milliard d'habitants.

En 2015, la contamination atmosphérique, terrestre et aquatique était présumée responsable de 2,5 millions de décès dans ce pays, plus lourd bilan humain de la planète, a estimé une récente étude publiée dans la revue The Lancet.

Des situations extrêmes comme celles que traverse la mégapole indienne mettent en question la durabilité des modes de vie dans des zones aussi peuplées au moment où l'empreinte de l'homme sur le (.) Lire la suite sur 20minutesVIDEO.

Like this: