Published: Ven, Novembre 03, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

La libre circulation des biens et des personnes devient réalité — CEMAC

La libre circulation des biens et des personnes devient réalité — CEMAC

" En vue d'accompagner l'application de la libre circulation des personnes, le Conseil a décidé d'autoriser la Bdeac à prélever, sur les fonds du Fodec [Fonds de développement de la Cemac], le montant de 1,7 milliard de FCFA pour le paiement du reliquat dû à Interpol, au titre des équipements pour la sécurisation des frontières de la Cemac", peut-on lire dans le communiqué final des travaux.

C'est en 2013 lors d'un sommet de la CEMAC au Gabon, que les Chefs d'Etat avaient pris la décision portant libre circulation des ressortissants de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale.

"A cet effet, tout ressortissant de l'un des Etats membres ci-après: Congo, Gabon, République centrafricaine, Tchad et Guinée équatoriale, détenteur d'une pièce d'identité sécurisée (passeport ou carte d'identité nationale) en cours de validité, n'est plus soumis à l'obligation de visa d'entrée ou d'autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas trois mois, soit 90 jours en territoire camerounais " précise la note du parton de la police camerounaise.

Charlie Heaton refoulé à la douane américaine
Si vous êtes un ressortissant étranger et qu'il y a une grosse quantité de drogue vous pouvez être inculpé. Oui mais voilà, l'un des acteurs principaux à savoir Charlie Heaton n'est jamais arrivé à la soirée.

Avant la note circulaire de M. Mbarga Nguelé, les ressortissants du Congo, de la RCA et du Tchad, de manière réciproque, étaient déjà dispensés de visa d'entrée au Cameroun. Si la libre-circulation au sein de l'ensemble de l'espace n'est pas encore possible, c'est avant tout en raison des différentes crises sécuritaire que connaît la sous-région, au premier chef desquelles l'insurrection menée par Boko Haram dans le bassin du lac Tchad.

Cela fait plusieurs années que les pays de la zone CEMAC ont accepté le principe de la libre circulation, mais l'effectivité de cette mesure était sans cesse retardée, essentiellement du fait que certains pays redoutaient ses impacts négatifs.

Like this: