Published: Lun, Octobre 23, 2017
Divertissement | By Jasmine Asselineau

"C'est une histoire à dormir debout", insiste Pierre Joxe — Accusation d'agression sexuelle


"Un vieux monsieur à l'air éminemment respectable s'assoit donc à ma droite".

Ariane Fornia raconte qu'elle a aussi arrêté de se taire parce qu'elle avait "cette chance" liée au fait que son témoignage n'aura "pas de conséquences" sur sa vie de tous les jours. J'insiste. Son épouse est là. Je me dis qu'il doit être très âgé, perturbé. Je le repousse gentiment, écrit-t-elle. "Il recommence. Rebelote. Une troisième fois", relate-t-elle.

"Il commence à remonter ma jupe". Il glisse sa main à l'intérieur de ma cuisse, remonte vers mon entrejambe.

C'est à l'entracte, alors qu'elle se renseigne sur l'identité de cet homme qu'Ariane Fornia apprendra qu'il s'agit d'un ancien ministre de François Mitterrand qui a notamment occupé des fonctions régaliennes. Alors qu'elle révèle avoir été victime de plusieurs agressions - l'une chez un petit ami et l'autre dans le métro -, Alexandra Besson accuse également un ancien ministre. J'enlève sa main plus fermement et je pousse un cri d'indignation étouffé, bouche fermée.

M6 suspend "La France a un incroyable talent" — Affaire Gilbert Rozon
La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal a enfin " accusé réception de la démission de M. Ainsi que sa fonction de vice-président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Sept ans et demi plus tard, c'est un peu parole contre parole. Je lui plante mes ongles dans la main.

Ariane Fornia, la fille d'Éric Besson, ancien ministre et maire de Donzère (Drôme), fait cette révélation dans L'Express ce jeudi soir. "C'est un combat silencieux, grotesque, en plein Opéra Bastille".

Interrogé par l'hebdomaire, Éric Besson, ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy, a affirmé: "J'étais fou de rage, absolument fou de rage". J'ai envisagé d'aller attendre Joxe en bas de chez lui pour lui casser la gueule, et puis j'ai entendu les inquiétudes de ma fille, dans une situation qui était compliquée politiquement pour moi et dont elle souffrait. "Ce qui m'a fait plaisir [à propos du hashtag #BalanceTonPorc], c'est aussi de voir le nombre d'hommes qui disaient qu'ils ne se rendaient pas compte, et qu'ils allaient s'engager dans la cause féministe".

Lui aussi contacté par l'hebdomadaire, l'intéressé a ardemment réfuté les dires de son accusatrice, évoquant un "mauvais canular". "J'aurais eu des gestes déplacés, moi?"

Like this: