Published: Ven, Octobre 20, 2017
Médecine | By Jean-Luc Robillard

Médicament : le cytotec retiré du marché en 2018

Médicament : le cytotec retiré du marché en 2018

Le Cytotec est au départ un médicament utilisé pour le traitement des ulcères gastrique et duodénal évolutifs.

L'usage du Cytotec avait provoqué de sévères contractions pour la mère mais aussi une rupture utérine et une privation d'oxygène pour l'enfant, qui subit aujourd'hui encore de graves troubles neuromusculaires.

Face à cette polémique, nous avons donc souhaité comprendre pourquoi ce médicament était utilisé en gynécologie, malgré les avertissements des autorités sanitaires. De son côté, le Ciane (Collectif interassociatif autour de la naissance) demandait en février 2013 " une information précise auprès des femmes quant à l'utilisation des produits administrés pour un accouchement, ainsi que l'abandon de la pratique de déclenchement par Cytotec hors AMM ". Pour l'utiliser en gynécologie, le praticien n'a besoin que d'un huitième du comprimé (dosé à 200 microgrammes).

M6 suspend "La France a un incroyable talent" — Affaire Gilbert Rozon
La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal a enfin " accusé réception de la démission de M. Ainsi que sa fonction de vice-président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

L'usage détourné du cytotec comporte des risques. Le tribunal administratif a d'ailleurs condamné l'hôpital à indemniser la famille mais le centre hospitalier a fait appel. Mais aussi parce que son principe actif, le misoprostol contenu dans le Cytotec, est - selon les gynécologues -, le plus efficace pour déclencher le travail.

Sur le marché depuis 1987, le Cytotec va être retiré du marché français à compter du 1er mars 2018, annonce ce jeudi 19 octobre, l'Agence du médicament (ANSM). Ils ont continué. "Le misoprostol [nom de la molécule ndlr] est un super produit qui rend de réels services", a expliqué à l'AFP le Dr Thierry Harvey, (.) Lire la suite sur Liberation.frWauquiez veut "renouer le dialogue" de la droite avec les intellectuelsMacron veut modérer l'élan libre-échangiste de BruxellesRéforme du Code du travail: essoufflement pour la 3e journée de mobilisationVers l'extradition en Argentine d'un ex-flic accusé de crimes contre l'humanitéEst-il vrai que la France est parmi les pays qui taxent le plus les revenus du capital en Europe? L'utilisation du Cytotec est aussi censée être limitée aux prescriptions sans alternatives, ce qui n'est pas toujours le cas: il existe des gels ou des tampons pour accélérer les accouchements. C'est pour cela que le Cytotec ne sera retiré que dans cinq mois. 12 euros pour celui de Gymisio! Elles avaient déjà été lancées en 2005, 2008 et 2013 par la Haute Autorité de santé et l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament). En effet, aux Etats-Unis, plusieurs problèmes gravissimes, voire mortels, liés à la prise de Cytotec ont été reportés.

Like this: