Published: Mar, Octobre 17, 2017
Médecine | By Jean-Luc Robillard

Deux nouveaux pictogrammes destinés aux femmes enceintes — Médicaments

Deux nouveaux pictogrammes destinés aux femmes enceintes — Médicaments

Les éléments sur le caractère tératogène ou fœtotoxique (décrits dans le RCP) peuvent être basés sur des données cliniques (à partir de données issues de grossesses exposées) ou des données obtenues chez l'animal.

La Direction générale de la santé (DGS) explique dans un communiqué que, "apposés par les laboratoires sur les médicaments concernés", ces pictogrammes offrent "une meilleure visibilité de l'information relative à ces risques, déjà signalée dans la notice du médicament".

60% des médicaments comporteront un pictogramme grossesse, dont un tiers le pictogramme "interdit" et deux tiers le pictogramme "danger", est-il précisé dans un questions-réponses mis en ligne sur le site du ministère de la Santé. À partir du 17 octobre 2017, deux pictogrammes "femmes enceintes " vont ainsi être apposés sur les boîtes de médicaments présentant des risques pour l'enfant à naître.

"Si vous prenez un médicament sur lequel figure un des deux pictogrammes, " n'arrêtez pas ou ne modifiez pas votre traitement sans avis médical ". Le premier " danger", qui représente une silhouette de femme enceinte dans un triangle rouge, signale aux femmes enceintes que le médicament doit être utilisé uniquement s'il n'y a pas d'autre médicament possible. Elle rappelle que l'utilisation de médicaments pendant la grossesse n'est pas banale et nécessite l'avis d'un professionnel.

Direction de l'UNESCO : un tour final entre le Qatari et la Française
Ce sera une occasion inespérée pour voir, enfin, un arabe à la tête de cette prestigieuse organisation onusienne. Presque au coude-à-coude, on trouve Hamad bin Abdulaziz Al-Kawari, âgé de 69 ans, et Audrey Azoulay, 45 ans .

Des mentions spéciales préciseront aussi les personnes concernées: les femmes enceintes, pendant toute la grossesse ou durant une période précise, mais aussi l'adolescente ou la femme en âge de procréer.

Une mesure similaire avait été prise il y a quelques mois concernant les médicaments contenant du Valproate, tel que la Dépakine, à l'origine d'un vaste scandale.

Si vous voyez l'un de ces pictogrammes sur une boîte de médicaments qui vous a été prescrite, n'arrêtez pas votre traitement seule.

Like this: