Published: Ven, Octobre 13, 2017
International | By Oceane Deschanel

UNESCO : après les Etats-Unis, Israël se retire aussi

UNESCO : après les Etats-Unis, Israël se retire aussi

"Nous regrettons la décision des autorités américaines", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, dans un communiqué.

Washington avait prévenu, début juillet, de son intention de réexaminer ses liens avec l'Unesco.

Les Etats-Unis ont annoncé aujourd'hui qu'ils se retiraient de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), accusant l'institution d'être "anti-israélienne". Le retrait prendra officiellement effet à partir du 31 décembre 2018: à partir de cette date, Washington conservera seulement un statut d'observateur. C'est "une perte pour la famille des Nations unies", a déclaré la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova.

Le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco a inscrit la vieille ville d'Hébron sur cette liste en tant que site "d'une valeur universelle exceptionnelle".

Le feu couve pourtant depuis des années sur fond de positions controversées de l'Unesco sur Jérusalem et Hébron, défendues par les pays arabes.

Photos : Jean Rochefort est mort : le cinéma français perd un immense acteur
Il avait pris part aux Jeux olympiques d'été d'Athènes en 2004 et de Pékin en 2008 comme consultant pour les épreuves équestres. Bien que très à l'aise dans la comédie, c'est pour des rôles dramatiques que Jean Rochefort a été distingué par ses pairs.

"Les Etats-Unis ont indiqué à la directrice générale leur désir de s'engager avec l'UNESCO en tant qu'Etat non membre observateur, afin de contribuer aux vues, perspectives et expertises des Etats-Unis sur certaines des questions importantes entreprises par l'organisation, y compris la protection du patrimoine mondial, le plaidoyer pour la liberté de la presse et la promotion de la collaboration scientifique et l'éducation". On dit vouloir lutter contre le terrorisme, l'Unesco est un rempart contre le terrorisme, par les programmes éducatifs qu'elle lance.

"L'UNESCO continuera à travailler pour l'universalité de cette Organisation, pour les valeurs que nous partageons, pour les objectifs que nous nous sommes assignés pour renforcer un ordre multilatéral plus efficace et un monde plus juste et plus pacifique", a-t-elle ajouté. Ou encore "nous travaillons avec l'OSCE pour produire de nouveaux outils pour les éducateurs contre toutes les formes d'antisémitisme, comme nous l'avons fait pour combattre le racisme anti-musulman dans les écoles". Une choix fort du président de l'époque Barack Obama, qui, avec cette décision ampute le budget annuel de l'institution onusienne de 22%. "Notre candidature à la direction générale de l'Organisation prend, dans ces circonstances, une signification nouvelle".

Arrivées en seconde position ex-aequo avec 18 voix chacune, les candidates française Audrey Azoulay et égyptienne Moushira Khattab devront être départagées vendredi par un nouveau vote, à 12H00 GMT. L'Egypte et l'Arabie saoudite notamment s'en inquiètent même s'ils ont largement revendiqué le poste pour leur groupe, qui ne l'a jamais occupé.

Il lui est en particulier reproché un silence présumé face à la présence de livres antisémites au cours de foires du livre lorsqu'il était ministre de la Culture.

Like this: