Published: Ven, Octobre 13, 2017
International | By Oceane Deschanel

Paris : 41 interpellations après des heurts en marge d'un rassemblement de DRH

Paris : 41 interpellations après des heurts en marge d'un rassemblement de DRH

Tout aurait dû se passer très bien, dans ce restaurant huppé du bois de Boulogne, à deux pas de Paris, au congrès des décideurs en ressources humaines (DRH) avec la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, en invitée d'honneur. Au bilan: 41 personnes arrêtées et en garde à vue, relâchées au fil des auditions, 7 voitures incendiées (photo Stéfan Etcheverry).

Le rassemblement, qui s'est déroulé jeudi matin, s'est finalement soldé par l'interpellation de 41 personnes.

Quarante-une personnes ont été interpellées jeudi matin dans le bois de Boulogne à Paris "pour jets de projectiles sur agents de la force publique, port d'arme prohibé et participation à un attroupement en étant porteur d'une arme", a annoncé la préfecture de police de Paris dans un communiqué.

Voiture de police incendiée : sept personnes condamnées, jusqu'à 7 ans de prison
Un policier est frappé, à coups de poing lorsqu'il est encore dans sa voiture, à coups de barre métallique ensuite. Peu convaincant pour le président du tribunal puisqu'il écope de 5 ans de prison (dont 4 ans et demi avec sursis).

"Vers 9h20, environ 80 individus (.) dont une trentaine était encagoulée, ont dégradé sept véhicules en stationnement, dont trois ont été incendiés, et ont tenté de s'introduire dans l'enceinte d'un domaine sportif", explique la préfecture. Aucun blessé n'est cependant à déplorer chez les forces de l'ordre. Le préfet de police Michel Delpuech a "fermement" condamné "ces agissements inadmissibles dont les auteurs devront répondre devant la justice".

Selon La République de Seine-et-Marne l'objectif de ce rassemblement illégal était d'organiser une "chasse aux DRH" dans le but de dénoncer les nouvelles formes de management.

Like this: