Published: Jeu, Octobre 12, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

Odinga se retire de la présidentielle kényane du 26 octobre

Odinga se retire de la présidentielle kényane du 26 octobre

L'adoption de cet amendement, dont l'opposition a vivement dénoncé le dépôt et boycotté le vote, fait suite à l'annonce mardi par le candidat de l'opposition, Raila Odinga, de son retrait de l'élection présidentielle du 26 octobre.

L'opposition avait ensuite conditionné sa participation au nouveau scrutin à une réforme en profondeur de la Commission électorale (IEBC), mise en cause, dont l'éviction de plusieurs de ses responsables. Ces résultats avaient donné le président sortant, Uhuru Kennyatta, vainqueur avec plus d'un million cinq cent mille voix de plus que Raila Odinga.

Le dernier scrutin a été annulé pour "irrégularités dans la transmission des résultats'' après que l'opposant a historique ait saisi la Cour suprême".

" Nous sommes arrivés à la conclusion que l'IEBC n'a pas l'intention d'entreprendre les changements au niveau de ses opérations et de son personnel pour garantir que les" illégalités et irrégularités" qui ont conduit à l'invalidation du scrutin du 8 août ne se reproduisent pas ", a détaillé Raila Odinga.

Sursaut de la nation espagnole sur Orange Actualités — Catalogne
Le gouvernement catalan risque de plonger la Catalogne dans une crise économico-sociale sans précédent. Un référendum jugé illégal par Madrid s'est tenu le 1er octobre en Catalogne .

Dans sa déclaration NASA, mardi, demande à la commission de reporter l'élection et laisser chaque partie et plate-forme désigner son candidat.

Raila Odinga a décidé de se retirer de la course à la prochaine présidentielle du 26 octobre au Kenya, et ce "dans l'intérêt des Kényans ".

Un allié d'Odinga a appelé à des manifestations à l'échelle nationale à partir de mercredi, soulevant la perspective de plus d'affrontements entre la police et les manifestants alors que le précédent scrutin a déjà entrainé la mort de 35 personnes. "Nous marcherons avant d'aller terminer à la tour de l'ennemi", a lancé l'opposant lors de la conférence au cours de laquelle beaucoup de membres de la NASA se sont relayés.

Les réelles implications de ce retrait sont pour l'heure incertaines, et devraient faire l'objet d'une âpre bataille sur l'interprétation des textes de loi.

Like this: