Published: Jeu, Octobre 12, 2017
International | By Oceane Deschanel

La campagne de la Manif Pour Tous fait débat — PMA/GPA

La campagne de la Manif Pour Tous fait débat — PMA/GPA

La secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes a dénoncé samedi 7 octobre une campagne de la Manif pour tous contre l'élargissement de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules. Que des enfants naissent sans père à cause des caprices d'adultes égoïstes n'est en revanche pas offensant pour cette pasionaria des droits des homosexuelles, lesbiens et autres trans. " Comparer les bébés nés après FIV ou insémination, à des légumes OGM est profondément offensant pour les enfants et leurs familles.

Invité de RMC ce lundi 9 octobre, Luc Carvounas a également critiqué la campagne de La Manif pour tous.

Selon La Manif pour tous, cette campagne vise à "s'interroger sur les enjeux, en particulier sur le fait de priver volontairement et délibérément un enfant de son père ou de sa mère dès avant sa conception". Nous sommes au XXIe siècle. "Retrait", a ainsi indiqué Marlène Schiappa sur son compte Twitter. "Il n'y a pas un modèle unique de famille", a-t-elle ajouté.

Attaque à Marseille : le préfet du Rhône limogé
Les conclusions de ce rapport ont été rendues ce mardi au ministre qui évoque "des dysfonctionnements" à la préfecture du Rhône. L'équipe préfectorale sera ainsi profondément renouvelée "dès demain", a en outre affirmé le ministre.

Sur l'affiche partagée via les réseaux sociaux, la silhouette d'un bébé au milieu de dessins de poivrons, d'aubergines, de poireaux, de courgettes ou encore de brocolis. Cette phrase encadre le visuel: "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent? Ça suffit! Pour le coup, (Marlène) Schiappa, elle a raison de demander le retrait de ce type d'affiches", a-t-il jouté. Cette image fait un parallèle entre les enfants nés de PMA et les OGM pour dénoncer selon eux, un mode de procréation sans père, nocif pour le bien-être des enfants. Le mouvement Manif pour tous se défend en expliquant que les mots ont été choisis spécialement pour marquer l'opinion publique sans pour autant créer la polémique. "L'interrogation porte sur l'utilisation des techniques sur le vivant".

Elle dénonce également " une polémique qui a pour objectif d'éviter le cœur du sujet, qui est l'enfant".

Like this: