Published: Mar, Octobre 10, 2017
International | By Oceane Deschanel

Le Premier ministre russe entame une visite officielle en Algérie

Le Premier ministre russe entame une visite officielle en Algérie

Dans un entretien accordé à l'agence algérienne APS en prévision de sa visite en Algérie, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a fait savoir que la victoire sur le terrorisme exigeait que tous les États conjuguent leurs efforts. Le premier ministre de la fédération de RUSSIE, Dmitri Medvedev, 9-11 octobre visite à l'Algérie et au Maroc, où les négociations avec les dirigeants des pays discutera de la coopération dans l'énergie, du commerce et de l'aide humanitaire, a rapporté dans le cabinet.

Dmitri Medvedev cite le secteur énergétique nucléaire, l'industrie agroalimentaire, l'extraction de ressources, le transport maritime, les hautes technologies et de l'espace, le bâtiment et l'industrie pharmaceutique. En parallèle, et toujours dans le primaire, le Maroc gagnerait certainement à jouer pleinement la carte de la valorisation de ses richesses halieutiques pour convaincre les opérateurs russes. C'est le seul moyen de libérer les populations des tragédies et des guerres, de leur offrir une chance de vivre une vie normale, calme et surtout paisible.Le Premier ministre russe a surtout noté "la proximité de l'approche" algérienne et celle de la Russie face aux menaces telles que le terrorisme et le crime organisé transnational."Nous comprenons que la dissémination du terrorisme est aujourd'hui un défi réellement global, auquel on ne peut faire face qu'ensemble, de manière concertée et s'appuyant, encore une fois, sur le droit international", a-t-il soutenu."Nous voudrions élargir notre coopération avec l'Algérie dans ces domaines".

MLS - Andrea Pirlo va mettre un terme à sa (formidable) carrière
Andrea Pirlo , l'un des meilleurs joueurs italiens de l'histoire, a annoncé sa retraite sportive. Il explique dans les colonnes du quotidien italien que "l'heure est arrivée".

Le volume des échanges bilatéraux entre la Russie et l'Algérie était de près de 04 milliards de dollars en 2016. "C'est déjà assez bien, mais il nous faut progresser davantage (.) je suis certain que nos pays ont le même intérêt à développer notre partenariat dans plusieurs domaines". L'organisation de forums économiques et le renforcement des liens d'affaires entre les opérateurs des deux pays peuvent booster, a-t-il soutenu, le partenariat et poser les fondations de nouveaux projets. Le Premier ministre russe devrait également aborder l'épineuse question du Sahara occidental.

En octobre 2001, la Russie et l'Algérie ont signé une "déclaration de partenariat stratégique".

Like this: