Published: Lun, Octobre 09, 2017
International | By Oceane Deschanel

Le ministre de la Santé Slim Chaker n'est plus

Le ministre de la Santé Slim Chaker n'est plus

Participant au marathon organisé par l'association Nourane pour la prévention du cancer à Nabeul, le ministre de la Santé a été, en effet, victime d'un malaise cardiaque aiguë, il a été transféré à l'hôpital de Grombalia, puis à l'hôpital militaire de Tunis avant de succomber.

Le ministre tunisien de la Santé, Slim Chaker, est décédé, dimanche, suite à une crise cardiaque lors de sa participation à un marathon de sensibilisation contre le cancer, a annoncé la présidence du gouvernement tunisien.

" J'ai perdu un frère et un collègue, " a écrit le Premier ministre, Youssef Chahed, sur sa page Facebook".

Jean-Luc Lahaye : Sa réplique déplacée supprimée de "Stars 80, la suite"
Et son interlocuteur de lui répondre: "Ah mais t'inquiète pas, elles vont venir, hein!" Mais à cette heure-ci elles sont au lycée. Pour autant, le chanteur reste à l'affiche du film.

Né le 24 août 1961 à Sfax, Slim Chaker a eu son diplôme en mathématiques en 1983 et un diplôme en génie statistique en 2008 à Paris. Il est parti (...) en faisant son devoir, et il est mort en faisant un noble acte humanitaire.

Statisticien de formation et expert bancaire, Slim Chaker compte parmi les membres fondateurs de Nidaa Tounes, parti au pouvoir, et en dirigeait, jusque-là, la commission économique et sociale. Au lendemain de la révolution, il a été nommé secrétaire d'État chargé du Tourisme dans le gouvernement de Mohamed Ghannouchi puis dans celui de Béji Caïd Essebsi puis ministre de la jeunesse et des sports entre le 1er juillet et le 24 décembre 2011.

Plusieurs internautes tunisiens ont critiqué la défaillance du système de Santé tunisien qui n'a pas pu sauver Slim Chaker après son malaise.

Like this: