Published: Sam, Octobre 07, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

Madrid facilite l'exode des sièges sociaux — Catalogne

Madrid facilite l'exode des sièges sociaux — Catalogne

Banco Sabadell et CaixaBank craignent quant à elles d'être exclues de la zone euro, si elles restent dans une Catalogne indépendante. Ce vendredi, le gouvernement de Mariano Rajoy a approuvé un décret pour faciliter le transfert des sièges sociaux des entreprises de Catalogne vers le reste de l'Espagne.

La justice entendait vendredi les dirigeants des principaux mouvements indépendantistes catalan et le chef de la police régionale, à trois jours de la date envisagée en Catalogne pour une déclaration unilatérale d'indépendance qui fait trembler l'Europe.

Ce sont deux sévères avertissements qui sont tombés coup sur coup pour les indépendantiste catalans. Ce jeudi, Banco Sabadell, la cinquième banque espagnole, dont le siège se trouve à Barcelone, tiendra un conseil d'administration d'urgence en fin d'après-midi au cours duquel sera clairement abordée la question d'un déménagement hors du Catalogne, selon un porte-parole cité par l'AFP. Pour la troisième banque de la région, il faut réagir: dès demain, son siège social quittera la Catalogne pour rassurer ses actionnaires.

Les banques catalanes "ont indiqué que si le processus (d'indépendance) se poursuit, elles sont totalement ouvertes à une relocalisation de leur siège", avait déclaré dans la journée le ministre espagnol de l'Economie Luis de Guindos à Bloomberg TV. L'indice de la bourse de Madrid accusait mercredi sa plus grande baisse depuis le vote du Brexit, à -2,85%. Une sortie de l'euro leur ferait perdre leur accès au financement de la Banque centrale européenne. L'agence de notation financière SP Global Ratings a annoncé qu'elle envisageait d'abaisser la note de la dette de la région, très importante.

Édouard Philippe exclu du parti dès mardi — Les Républicains
Le mois dernier, c'est Bruno Le Maire qui avait annoncé son ralliement à LREM. Cette radiation avait été décidée lors d'un bureau politique de LR.

Catalogne: la médiation, seule solution pour sortir de la crise?

Ces déclarations se produisent alors que les tensions entre Madrid et Barcelone ont plongé l'Espagne dans sa plus grave crise politique depuis que ce pays est redevenu démocratique, en 1977.

Les séparatistes catalans envisagent de déclarer l'indépendance après la publication de résultats définitifs d'un référendum d'autodétermination qui s'est tenu le 1er octobre et qu'ils estiment déjà avoir emporté avec près de 90% des suffrages et 42,3% de participation.

Like this: