Published: Ven, Octobre 06, 2017
International | By Oceane Deschanel

Sonia Nour qualifie le terroriste de Marseille de martyr

Sonia Nour qualifie le terroriste de Marseille de martyr

"Les propos tenus par Sonya Nour sont inacceptables". Sur Twitter, cette collaboratrice du maire PCF a lancé "Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation Bla Bla Bla.", écrit la collaboratrice du maire de La Courneuve sur le réseau social. "Par contre le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l'entend moins votre grande gueule", a-t-elle ainsi écrit sur Facebook, établissant un parallèle entre le terrorisme et les violences conjugales.

Sitôt publié, ce billet utilisant le terme "martyr" -qui reprend la terminologie jihadiste-, a suscité de nombreuses réactions indignées venant notamment de l'extrême droite, à l'image de ce tweet publié dans la soirée du lundi 2 au mardi 3 octobre par Manon Bouquin, responsable FN du 6e arrondissement de Paris.

Le lendemain, Jordan Bardella, porte-parole et conseiller régional du Front National, annonce avoir saisi le procureur de la République de Bobigny pour "apologie du terrorisme".

Relayant une campagne de diffamation, Richard Ferrand me demande de condamner une déclaration de la suppléante de François Ruffin à propos de la déclaration d'une assistante du maire de La Courneuve.

Le député LFI François Ruffin a fait savoir qu'il refusait d'être associé aux propos de sa suppléante qui avait fait polémique en soutenant une collaboratrice municipale de La Courneuve ayant qualifié le terroriste de Marseille de "martyr".

Un succès signé Isco pour le Real
Le doublé de Marco Asensio n'a suffi qu'à atteindre un seul point, puisque le Real Madrid a concédé un nul face à Valence. Vainqueurs de l'Espanyol Barcelone (2-0), au terme d'un match tranquille, les Madrilènes recollent au peloton de tête .

"Ces propos qui minimisent et banalisent des actes de terrorisme d'une sauvagerie inouïe ne méritent que la condamnation", défend Gilles Poux dans son communiqué.

"Ces faits s'inscrivent en totale contradiction avec les valeurs de solidarité et de justice portées par notre municipalité."

De son côté, Sonya Nour s'est défendue via un long message sur Facebook. "D'un point de vue narcissique". En France, nous avons l'équivalent d'un Bataclan chaque année pour les femmes (...) En quoi le crime dit + islamiste + serait plus atroce que le crime de femmes par leur conjoint ou ex...?

Considérant que la procédure administrative engagée par le Maire de la Courneuve bien que nécessaire est insuffisante, et parce que nous considérons que cette fonctionnaire a utilisé la terminologie djihadiste employée par les islamo terroristes, le BNVCA a décidé de charger son conseil Maître Charles Baccouche de déposer plainte contre Sonya Nour pour apologie du terrorisme.

Like this: