Published: Jeu, Octobre 05, 2017
International | By Oceane Deschanel

Des bombes artisanales à Paris : Cinq personnes ont été interpellées

Des bombes artisanales à Paris : Cinq personnes ont été interpellées

A confié une autre source proche de l'enquête dans les colonnes du Point.

Selon Le Point, qui a révélé cette information, l'engin qui disposait d'un dispositif de mise à feu confectionné avec un téléphone portable était "en parfait état de marche".

Plusieurs tentative pour déclencher l'engin explosif auraient échoué.

Perquisition au siège du laboratoire Merck à Lyon — MANQUE RUB----Levothyrox
L'ancienne version du Levothyrox était de nouveau disponible lundi, mais en quantité très limitée, au risque de provoquer une pénurie.

Parmi elles, "certaines sont connues des services spécialisés pour leur appartenance à la mouvance radicale", a-t-elle précisé à l'AFP, sans plus de détails.

"Parmi les personnes qui ont été arrêtées, l'un était fiché au fichier FSPRT (Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, ndlr), ça veut dire radicalisé", a déclaré le ministre sur France Inter. L'enquête, confiée à la section antiterroriste de la préfecture de police de Paris et à la Direction générale de la sécurité intérieure, est notamment ouverte des chefs de "tentative d'assassinat en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste". Agés de 29 à 31 ans, ils sont domiciliés en Essonne (Arpajon et Draveil) et dans le Val de Marne (Villejuif). Il avait été alerté par une odeur "de gaz et d'essence", selon LCI, qui rapporte que de l'essence avait en effet été déversée dans l'entrée de l'immeuble situé rue Chanez. Selon un article de LCI, le choix de ce cossu immeuble reste un mystère. "En vain", a relevé une source proche de l'enquête. Aucune personnalités sensibles n'habiteraient les lieux... Pour autant, le ministre de l'Intérieur s'est interrogé sur la portée symbolique recherchée par les auteurs présumés: "Est-ce que faire sauter un immeuble dans un quartier chic de Paris ce n'était pas aussi un signe pour montrer que personne n'est en tranquillité et que cela ne se passe pas simplement dans la banlieue, dans les quartiers un peu populaires, mais que cela peut se passer un peu partout en France?"

L'attaque, revendiquée par Daech, est survenue deux jours avant le vote à l'Assemblée nationale, mardi 3 octobre, du projet de loi antiterroriste controversé.

Like this: