Published: Dim, Octobre 01, 2017
Médecine | By Jean-Luc Robillard

Une baisse préoccupante du nombre de femmes physiquement actives — Sédentarité

Une baisse préoccupante du nombre de femmes physiquement actives — Sédentarité

"Plus préoccupant encore", selon l'agence sanitaire, plus d'une femme sur cinq cumule sédentarité élevée et inactivité physique.

Concernant les enfants de 6-17 ans, seuls 28 % des garçons et 18 % des filles atteignaient les recommandations de l'OMS en matière d'activité physique en 2015. "En 10 ans, la proportion de femmes physiquement actives a baissé de 16 %". Une donnée préoccupante quand on sait que l'inactivité physique a été identifiée comme le 4e facteur de risque des maladies non transmissibles.

Il existerait une corrélation entre la sédentarité et l'usage accru des écrans: en 10 ans, le temps journalier passé devant les écrans a augmenté de 53 %, soit une inflation de 44 % pour les hommes et 66 % pour les femmes. Sur la même période (entre 2006 et 2015), la proportion d'hommes physiquement actifs a augmenté de 10%, essentiellement parmi les 40-54 ans.

Publiée mardi 26 septembre, l'étude Esteban (Étude de santé sur l'environnement, la biosurveillance, l'activité physique et la nutrition), réalisée par l'agence sanitaire Santé publique France, livre un constat sans appel: l'inactivité physique et la sédentarité gagnent du terrain en France. Près de 90% des adultes déclarent 3 heures ou plus d'activité sédentaire/jour.

Amiens-Lille : Une barrière s'effondre, le match interrompu
Une scène de confusion a suivi, des soigneurs de la Croix-rouge et des pompiers prodiguant les premiers soins. Un cordon de sécurité a été mis en place par des CRS, directemment sur la pelouse du Stade de la Licorne.

Pour limiter les risques de maladies non transmissibles, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande d'effectuer au moins 150 minutes "d'activité d'endurance d'intensité modérée " par semaine, ou au moins 75 minutes " d'activité d'endurance d'intensité soutenue ". Globalement, le taux français reste supérieur à ceux relevés aux États-Unis (52%) et en Australie (53%).

Une activité d'endurance d'intensité modérée correspond à une marche soutenue (6-7 km/h) sur au moins 1/2 heure, à la natation, au vélo par exemple, explique le chercheur. Entre 2006 et 2015, le niveau d'activité physique a diminué chez les femmes quel que soit leur âge.

Pour inciter les Français à se bouger et à rester moins assis, le site www.mangerbouger.fr propose de nouvelles rubriques et des nouveaux outils plus interactifs, avec des exercices de sport, des catalogues d'activité et un test d'activité qui permet d'évaluer son niveau. Elle a été menée d'avril 2014 à mars 2016, en France métropolitaine sur un échantillon national représentatif de 2.678 adultes et 1.182 enfants de 6 à 17 ans.

Un premier volet de l'étude Esteban avait été publié en juin, portant sur la corpulence des Français. L'inactivité physique augmentait considérablement au-delà de 11 ans. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Like this: