Published: Ven, Septembre 29, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

Les pistes pour réduire son déficit — Sécurité sociale

Les pistes pour réduire son déficit — Sécurité sociale

Alors que le retour à l'équilibre a été reporté à 2020, l'objectif est de redresser les comptes de la sécurité sociale, au prix d'importants efforts demandés au système de santé. Au coeur d'un budget de l'Etat marqué à la fois par des mesures d'économies et des baisses d'impôts, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale présenté par la ministre de la Santé Agnès Buzyn est un mélange de restrictions et de nouvelles dépenses.

La somme de toutes les économies attendues dans le secteur de la santé se monte à 4,1 milliards d'euros.

Le gouvernement souhaite réduire de 2 milliards d'euros le déficit de l'Assurance maladie grâce au "développement de l'ambulatoire (moins d'hospitalisations, plus de soins en ville), à des économies sur les transports sanitaires ou à la lutte contre les 'fraudes et abus'", rapporte le Parisien.

" "Le Kurdistan irakien vote massivement pour le " oui " à l'indépendance
D'ici là, elles ont prévu des avions supplémentaires pour permettre à ceux qui le souhaitent de partir du Kurdistan. Il avait par ailleurs assuré que ce référendum ne visait pas à "délimiter la frontière ni à l'imposer de facto".

Mais, surtout, le régime général, qui assure la protection sociale (retraites, maladie, famille.) repasserait, l'an prochain, dans le vert.

La branche maladie de la Sécurité sociale serait la seule à rester dans le rouge: un solde négatif de 3,6 milliards d'euros. Les actions sur les prix des médicaments, à travers la promotion des médicaments génériques et biosimilaires ainsi que des négociations avec les industriels, doivent permettre d'économiser un milliard d'euros, selon la ministre. La mesure fait déjà grincer des dents les mutuelles prenant en charge ces frais de séjour et les associations de patients.

Il y a deux mois, la Commission s'attendait à ce que le déficit du régime général, fonds de solidarité vieillesse inclus, dépasse de 1,3 milliard le niveau inscrit dans le budget pour 2017 et atteigne 5,5 miliards d'euros. Côté retraites, le gouvernement prévoit de reporter d'octobre 2018 à janvier 2019 la revalorisation des pensions.

Like this: