Published: Mer, Septembre 27, 2017
High-Tech | By Mathis Berlioz

Apple échange Bing contre Google

Apple échange Bing contre Google

Jusqu'ici, l'utilisateur qui souhaitait effectuer une recherche par la voix sur Siri, se voyait proposer des résultats provenant du moteur de Microsoft, Bing.

Dans ce cas, toutes les recherches passent à Google.

Depuis 2014, Apple sest attaché les services de Bing, le moteur de recherche de Microsoft pour afficher des résultats de recherche sur le web lorsque les internautes posaient des questions à Siri.

Spéculation autour d'un séisme en Corée du Nord
Début septembre, un séisme avait déjà été provoqué par une probable explosion . Ces dernières leur ont permis de conclure à l'origine naturelle du séisme .

Cette décision d'Apple permet à Google de sécuriser une source de trafic (et de revenus). Inutile de chercher loin pour ce qui concerne le gros écart au niveau du mobile quand on connaît le taux dadoption des systèmes dexploitation mobiles des deux entreprises éditrices. Avec Safari, le géant de moteur de recherche a déjà gagné beaucoup d'argent et ce choix d'Apple ne fait qu'augmenter son chiffre d'affaires et redoubler sa domination mondiale sur son moteur de recherche.

Dans une interview à TechCrunch, Apple aurait déclaré: " Passer à Google en tant que fournisseur de recherche Web pour Siri dans iOS et Spotlight sur Mac permettra à ces services d'avoir une expérience de recherche Web cohérente par défaut [.]. A présent, on obtient encore dans Safari d'autres résultats, lorsqu'on cherche quelque chose via Siri. "Nous avons de solides relations avec Google et Microsoft et nous sommes résolus à offrir la meilleure expérience utilisateur possible ". Le navigateur web d'Apple utilise en effet Google par défaut. Les recherches de vidéos vont pour leur part aboutir à des résultats dans YouTube. Et toujours selon cet analyste, le nouveau paiement de Google pourrait s'élever à 3 milliards de dollars.

Du côté de chez Microsoft, c'est évidemment un énième revers pour le moteur de recherche maison, même si le groupe américain se console en précisant que Bing est aujourd'hui sollicité pour plus d'un tiers des recherches web sur PC aux Etats-Unis.

Like this: