Published: Mar, Septembre 26, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

Un plan d'investissement de 57 milliards d'euros — France

Un plan d'investissement de 57 milliards d'euros — France

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté lundi un plan d'investissement de 57 milliards d'euros d'ici la fin du quinquennat pour lutter contre le chômage de masse, accélérer la transition énergétique et stimuler l'innovation. "L'Etat emprunte à 0,7% sur dix ans et la croissance en valeur atteint 3% par an en comptant l'inflation".

"En complétant l'action des réformes par une action d'investissement, on se donne plus de chances de maximiser l'effet des réformes", soutient Jean-Pisani Ferry, l'économiste à l'origine du plan.

"

"Au total, ce sont donc 57 milliards d'euros que nous engagerons, grâce à la mobilisation des budgets des ministères qui vont accorder plus de priorités à ces dépenses d'investissement, grâce au financement du troisième programme pour les investissements d'avenir et grâce à la mobilisation exceptionnelle de la Caisse des dépôts et consignations et de la Banque européenne d'investissement."
".

Grande inconnue jusque là, le financement de ce plan a été précisé par le chef du gouvernement: 12 milliards d'euros seront constitués de crédits déjà existants, qui seront activés ou réorientés, tandis que 45 milliards d'euros représenteront de nouveaux financements. Comment? En reprenant le Plan France Très haut débit, initié en 2010-2011, sous le gouvernement de Nicolas Sarkozy, et qui a été poursuivi sans grand changement par François Hollande.

LeBron James traite Donald Trump de "bum" sur Twitter
Nous avons l'opportunité d'envoyer un message d'unité et de montrer ce qu'être Américain veut vraiment dire ". Mais ça, c'était avant que Donald Trump ne prenne ses quartiers au 1660 de la Pennsylvania Avenue.

Le plan comprend 30 milliards d'euros de mesures à impact budgétaire qui ont été intégrées à la trajectoire pluriannuelle des finances publiques qui sera présentée mercredi.

L'enjeu, ajoute-t-il, "c'est qu'à l'heure où l'État doit affirmer sa capacité à organiser la transition écologique et la transition numérique, l'investissement signe le retour du long terme dans la gestion publique". Il ne s'agit pas de la réforme de la formation qui doit s'attaquer aux dysfonctionnements du système. C'est elle d'ailleurs qui se taille la part du lion avec 20 milliards d'euros.

Seconde prioritité, la formation professionnelle s'inscrit pour 15 milliards d'euros afin de former " un million de chômeurs faiblement qualifiés et un million de jeunes décrocheurs". Objectif premier: dématérialiser les services publics.

Sur les 9 milliards d'euros dédiés à la transformation numérique de l'État, 4 milliards seront ainsi dédiés à l'apprentissage des méthodes agiles par l'administration.

Like this: