Published: Lun, Septembre 25, 2017
Divertissement | By Jasmine Asselineau

Décès inattendu d'un chanteur américain

Décès inattendu d'un chanteur américain

Il avait 68 ans.

Au terme d'un parcours chaotique, Charles Bradley, avait du attendre des décennies avant de pouvoir lâcher les cuisines obscures et se consacrer à sa passion, la soul. Alors qu'il a connu le succès sur le tard, dans la lumière du grand James Brown, il aura fait revivre une partie de la soul des années 60 et 70 le temps de trois albums.

L'épidémie de blessés frappe le Real Madrid de plein fouet
Pourtant les liens de sang seront provisoirement mis de côté pour Zizou qui espère que son fils "ne va pas marquer". Pour grandir, le jeune milieu offensif a quitté à l'intersaison la réserve du Real et rejoint le Deportivo Alavés .

Charles Bradley n'est plus. Surnommé "The Screaming Eagle of Soul", le chanteur de Brooklyn faisait figure de gardien de la soul d'antan comme ses camarades Lee Fields ou Sharon Jones. On est vraiment tristes d'apprendre que Charles Bradley un chanteur de soul américain à succombé à un cancer selon le magazine RollingStone.

Mais, malgré sa voix puissante qui rappelle celle d'Otis Redding, Charles Bradley a du mal à joindre les deux bouts. Ceux dont il parlait à longueur d'interviews à l'heure de la reconnaissance tardive, avec un album (le premier!) au titre tout aussi explicite: No Time for Dreaming. En 2016, il a sorti l'opus Changes qui lui a permis de toucher de rejoindre un plus grand public.

Like this: