Published: Ven, Septembre 22, 2017
International | By Oceane Deschanel

Martinez "tend la main" à Mailly et Berger — Code du travail

Martinez

La mobilisation apparaissait en retrait jeudi, selon les premiers chiffres recueillis par l'AFP auprès des organisateurs et des autorités.

Une première mobilisation avait eu lieu le 12 septembre dernier dans le chef-lieu et avait rassemblé environ 2 000 personnes.

De source syndicale, une rencontre organisée à huis clos début septembre entre les leaders des cinq principales organisations syndicales (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC) n'a débouché sur rien. Le texte prévoit d'accroître la "flexibilité" de la réglementation du travail, de plafonner les indemnités de licenciement ou de passer outre les syndicats pour négocier dans les entreprises de moins de cinquante salariés. Depuis New York, il a tranché mardi: "La démocratie, ce n'est pas la rue".

Philippe Martinez, numéro un de la CGT, a "tendu la main" jeudi, au matin d'une deuxième journée d'action contre la réforme du travail, à ses homologues Laurent Berger (CFDT) et Jean-Claude Mailly (FO), pour construire une "mobilisation unitaire". Le taux de sans-emplois atteint 9,6% en France, contre une moyenne de 7,8% en Europe.

"Nos duele la destrucción paulatina de su democracia" — Santos sobre Venezuela
La reunión se realizará en el New York Palace Hotel a las 17:30 (hora local). Panamá y Colombia también cuentan con miles de refugiados de Venezuela .

Le bras de fer se poursuit. Il y a une forme de résignation au regard des réformes nécessaires. D'ici là, une éventuelle rencontre avec les autres organisations syndicales "ne sert à rien". La quasi totalité (95%) des trains de la SNCF rouleront normalement, malgré les appels à la grève de trois syndicats de cheminots (CGT, Unsa, SUD).

L'exécutif risque malgré tout de devoir essuyer la colère de la rue pendant plusieurs semaines, alors qu'il a annoncé une série de mesures d'économies impopulaires.

Lundi, ce sera au tour des routiers de manifester, promettant une "mobilisation massive" qui fait craindre une paralysie partielle du pays.

Like this: