Published: Ven, Septembre 15, 2017
Médecine | By Jean-Luc Robillard

Glyphosate dans les céréales : Du Roundup au petit-déjeuner

Glyphosate dans les céréales : Du Roundup au petit-déjeuner

L'ONG Générations Futures révèle dans une étude publiée ce jeudi la présence de glyphosate dans plus de la moitié des céréales pour le petit-déjeuner, légumineuses et pâtes. En revanche, l'association note qu'"aucun des 3 autres produits à base de céréales (petits pains secs, biscottes)" ne contenait de glyphosate. Douze échantillons de légumineuses sèches ont aussi été analysés: 7 de lentilles, 2 de pois chiches, 2 de haricots secs, 1 de pois cassés. Tous ont été achetés en supermarché puis analysés par un laboratoire spécialisé. Alors que le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) avait jugé le glyphosate comme "probablement cancérogène" en mars 2015, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) concluait l'inverse, quelques mois plus tard.

"Évidemment, il n'y a pas de risque d'intoxication aiguë, mais on sait qu'être exposé à un produit cancérogène à côté d'autres, dans d'autres secteurs de l'environnement, pendant des années et des années, ce n'est pas du tout une bonne nouvelle pour la santé humaine", a souligné François Veillerette, porte-parole et directeur de Générations Futures au cours d'une conférence. Ces valeurs ne dépassent pas la limite maximale en résidus (LMR), le seuil réglementaire de concentration de résidus de produits pesticides. Avant mi-décembre, l'UE devra prendre sa décision. L'ONG aimerait que cette substance soit beaucoup plus contrôlée. Ils ont ramené des céréales, des biscottes, des pâtes et autres paquets de lentilles.

"Cette recherche nous est apparue encore plus indispensable quand, en nous penchant sur le dossier, nous nous sommes aperçus que les données sur la présence de glyphosate en résidu dans les aliments étaient rares", explique l'association. Pour l'heure, il n'existe pas de LMR pour les aliments transformés.

Selon les résultats publiés dans un rapport, 16 des 30 échantillons analysés (soit 53,3%) ont montré des résidus de glyphosate.

Antonio Guterres est "très inquiet" — Corée du Nord
Lundi, cinq des plus grandes banques chinoises ont annoncé avoir bloqué l'ouverture de nouveaux comptes nord-coréens, certaines ayant même fermé des comptes existant.

Trois échantillons (deux sortes de lentilles et des pois chiches) contenaient aussi de l'AMPA, un produit de dégradation du glyphosate. Pourtant, le glyphosate, la molécule notamment à la base du Roundup, est présent dans de nombreux produits de consommation courante.

On en retrouve principalement dans les céréales du petit-déjeuner puisque 7 sur les 12 analysés sont contaminés: Muesli Alpen Swiss, Fitness Nature, Weetabix Original, Muesli Jordan Country crisp, Country store Kellogs, Granola flocons d'avoines grillés aux pommes Jordans, All Bran Fruit'n Fibre Kellogs. Le vote sur l'autorisation de cet herbicide, le plus répandu en Europe, pourrait avoir lieu le 5 ou 6 octobre au sein d'un comité d'experts.

Selon l'ex-ministre de l'Écologie Delphine Batho, ayant participé à une précédente étude de Génération Futures, il est urgent d'interdire la commercialisation des désherbants contennant du glyphosate.

La France a annoncé qu'elle voterait contre la proposition de la Commission.

Like this: