Published: Mar, Septembre 12, 2017
International | By Oceane Deschanel

Corée du Nord/ONU: résolution mise au vote lundi prochain

Corée du Nord/ONU: résolution mise au vote lundi prochain

Sur fond de multiplication des essais balistiques et nucléaires nord-coréens, la Corée du Sud se préparait samedi à l'éventualité d'un nouvel essai de missile à l'occasion de l'anniversaire de la fondation de la République populaire, le 9 septembre 1948.

"La Corée du Nord a conduit un test nucléaire majeur".

Les Etats-Unis ont annoncé lundi leur intention de présenter dans une semaine au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution sur de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord.

Washington souhaite ainsi négocier dans les prochains jours à l'ONU un nouveau train de sanctions dont il a pris l'initiative - le huitième - et le mettre au vote du Conseil de sécurité dès lundi - un appel relayé mardi par plusieurs pays, dont la France et le Royaume-Uni. Le représentant permanent russe auprès de l'Organisation des Nations unies (Onu), Vassili Nebenzya, a pour sa part indiqué que le risque d'escalade sur la péninsule coréenne était plus fort que jamais.

Les Etats-Unis souhaitent notamment faire adopter au Conseil de sécurité un embargo pétrolier contre le régime, une interdiction d'employer des travailleurs expatriés et un gel des avoirs du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, en réaction au sixième essai nucléaire effectué par Pyongyang dimanche dernier.

Non, Jean-Michel Aulas ne s'est pas excusé auprès du PSG — OL
Autant dire que les retrouvailles imminentes entre les deux hommes s'annoncent pour le moins tendues. Mais l'Equipe révèle cet après-midi le contenu du courrier envoyé par JMA à Nasser Al-Khelaïfi.

Liu Jieyi a déclaré que la proposition de "suspension contre suspension" avancée par la Chine, et l'approche "à double voie" proposée par la Chine, ainsi que la proposition russe d'une approche progressive est une feuille de route réaliste et réalisable pour le règlement du problème, tout en demandant aux parties concernées une attention particulière et des réponses positives.

A la fin de la réunion d'urgence, Nikki Haley a déclaré que sa mission faisait circuler un projet de résolution sur la Corée du Nord parmi les membres du Conseil.

Dans une série de trois tweets, le président américain a ainsi formulé la première réaction de son pays à l'annonce, par le régime de Pyongyang, que la Corée du Nord a mené avec succès un essai de bombe à hydrogène.

L'unité internationale sur le dossier nord-coréen commence déjà à se fissurer.

Like this: