Published: Ven, Septembre 08, 2017
International | By Oceane Deschanel

Maryline attend des nouvelles de sa famille à Saint-Martin — Ouragan Irma

Maryline attend des nouvelles de sa famille à Saint-Martin — Ouragan Irma

Comme attendu, l'ouragan Irma, le plus violent jamais vu dans l'océan Atlantique, est dévastateur partout où il passe. Mais comme il l'a si bien rappelé, "Le bilan n'est pas définitif". La mer "déferle avec une extrême violence" sur les rivages, et il y a "submersion majeure des parties basses du littoral", souligne Météo France, qui a fait état de rafales de vent de 360 km/h.

À Sint Marteen, la partie hollandaise de l'île, "les dégâts sont énormes", et il y a un mort pour l'instant, selon le ministre de l'Intérieur Ronald Plasterk.

"L'ensemble des services sont déjà mobilisés, les moyens financiers seront également mobilisés pour répondre à cette situation avec un fond d'urgence mis en place, et un plan national de reconstruction sera déployé le plus rapidement possible", fait-il encore savoir. Je suis sous le choc.

La plupart des victimes ont été retrouvées sur l'île française de Saint-Martin. "La caserne des pompiers est sinistrée", tandis que plusieurs toitures du bâtiment de la gendarmerie ont été arrachées. Annie Laubies, préfète déléguée des deux îles, avait exhorté mardi les "11 000 personnes " vivant dans des zones à risque à les quitter: "Il faut partir maintenant, c'est leur vie qui est en jeu". "Leur première mission sera d'évaluer les besoins de la population ou encore de remettre les lignes de communication en place".

Un neuvième mort a été recensé sur l'île voisine de Barbuda, 1600 habitants, "totalement dévastée" selon Gaston Browne, le premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, territoire indépendant.

L'ouragan Irma passe en catégorie maximale de 5
Un passage en alerte rouge cyclonique , synonyme de confinement de la population, a été annoncé pour mardi vers midi. La menace est de plus en plus forte à Porto Rico et en Floride , qui ont tous deux déclaré l'état d'urgence hier.

"On a pas eu le temps encore de reconnaître toutes les côtes, les gens qui étaient le plus exposés aux vagues, et c'est ce matin véritablement, au lever du jour, que va commencer la reconnaissance des deux îles", a-t-il ajouté.

Irma a frôlé mercredi soir le nord de Porto Rico, avec des vents soufflant à 295 km/h, provoquant des coupures de courant et des fortes précipitations, même si l'œil du cyclone est resté au large de l'île. "Plus de la moitié des 3 millions d'habitants de Porto Rico sont désormais sans électricité et des rivières sont sorties de leur lit dans le centre et le nord de l'île".

La nuit du mercredi à jeudi, l'intempérie n'est pas passée loin de la République Dominicaine.

Selon le National Hurricane Center (NHC) américain, Irma devrait ensuite progresser vers Cuba, puis la Floride, qu'il devrait toucher en toute fin de semaine.

L'ouragan Irma va "être réellement destructeur" quand il arrivera sur les côtes de Floride, a affirmé jeudi Brock Long, le chef de l'agence américaine des situations d'urgence (Fema) sur CNN.

Like this: