Published: Ven, Septembre 08, 2017
International | By Oceane Deschanel

Condamné, le Normand fait appel — Agression de NKM

Condamné, le Normand fait appel — Agression de NKM

Elle distribuait des tracts lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années s'en était emparé pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de "bobo de merde". A cette occasion, Nathalie Kosciusko-Morizet avait perdu l'équilibre, perdant connaissance, ce qui avait nécessité une hospitalisation. Elle avait été conduite à l'hôpital Cochin. Vincent Debraize a été condamné, jeudi 7 septembre, à trois mois de prison avec sursis et 1 000 euros d'amende pour avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet.

Les avocats de la défense avaient requis 4 mois de sursis, et 1 500 € d'amende. Le 15 juin 2017, il avait eu une altercation avec la candidate LR aux législatives. Vincent Debraize a été reconnu coupable d'agression sur la personne de Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM).

ISIS leader 'probably still alive': U.S. general
This includes Hawija, a city between Mosul and Baghdad that Iraqi officials have said will be the coalition's next target. The Russian army announced on June 22 that it was very likely to have killed Baghdad, but failed to confirm this claim .

"C'est une très bonne décision parce qu'elle sanctionne une attitude totalement contraire à la démocratie", s'est réjoui jeudi l'avocat de NKM, Me Jean-Yves Dupeux après l'annonce du jugement final.

Vincent Debraize, qui avait été placé en garde à vue pendant 48 heures après s'être rendu à un commissariat deux jours après l'incident, a pour sa part répété à plusieurs reprises n'avoir "à aucun moment touché" l'ex-ministre. Son avocat, Antoine Lachenaud, explique à la sortie de l'audience "ne pas encore savoir" si son client va faire appel.

Like this: