Published: Ven, Septembre 01, 2017
Médecine | By Jean-Luc Robillard

Vers une hausse de un euro par an jusqu'en 2020 — Tabac

Vers une hausse de un euro par an jusqu'en 2020 — Tabac

La ministre de la Santé Agnès Buzyn devant l'Elysée le 27 juillet 2017.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a rappelé ce jeudi son souhait de voir le prix du paquet de cigarettes être fixé à 10 euros en 2020, mais à travers une augmentation progressive. "Mon objectif n'est pas de sanctionner. l'objectif de cette obligation c'est de rendre la confiance aux Français", a-t-elle dit jeudi.

A lire aussi: VIDEO. La ministre a ajouté à la liste les vaccins contre les oreillons, la coqueluche, la rougeole, l'hépatite B, le méningocoque C, la rubéole, la bactérie Haemophius influenzae et le pneumocoque.

"L'engagement pris par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle était de rendre le dispositif " généralisable ".

Ligue 1 : Lille et Bielsa, l'ombre d'un doute
L'entraîneur de Lille , Marcelo Bielsa s'en est pris aux journalistes qui l'accusent de trop tirer sur la corde avec ses joueurs. Je vais faire tout mon possible pour éviter qu'un média divise le groupe que je dirige.

Généralisé ou Généralisable? Les jours passent et la brume qui entoure le tiers payant continue à s'épaissir. " Il va se développer, dès qu'il fonctionnera".

Le tiers payant doit devenir un droit pour tous les Français à partir du 1 décembre prochain. Toutefois, la loi de 2016 ne prévoit pas de sanctions pour les médecins refusant d'appliquer la mesure, que le Conseil constitutionnel a limitée à la seule part remboursée par la Sécurité sociale.

La CSMF a salué la " clarification " de la position d'Agnès Buzyn " après les hésitations gouvernementales " de l'été. Elle rappelle être attachée " à un tiers payant possible et facile, mais non obligatoire ". " Nous constatons avec déception que le gouvernement actuel ne souhaite pas solder l'héritage du précédent (.) Un tiers payant obligatoire donc systématique constituerait une déclaration de guerre car imposant aux médecins, et donc aux patients, une réduction considérable du temps médical".

A plus court terme, Agnès Buzyn a confirmé la mise en place sur trois ans du concours financier de 700 millions Fcfp au plan cancer et la mise à disposition de trois internes en oncologie. "La réforme sera applicable quand elle sera prête, nous nous donnons le temps (...) On a dit la fin du quinquennat", a-t-elle dit.

Like this: