Published: Sam, Août 12, 2017
International | By Oceane Deschanel

Emplois fictifs : des soupçons autour de l'épouse de Michel Mercier

Emplois fictifs : des soupçons autour de l'épouse de Michel Mercier

Entendu en audition libre mercredi 9 août dans les locaux de l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCLIFF), l'ancien ministre de la Justice a dû préciser la nature du travail de sa femme, employée comme collaboratrice de 1995 à 2009 alors qu'il était sénateur du Rhône. Michel Mercier ayant précisé devant la commission des lois du Sénat qu'elle avait travaillé " localement " sur des dossiers culturels, les policiers ne peuvent qu'en déduire qu'il s'agissait d'une mission du conseil départemental du Rhône dont sont père était le président, tout en étant payée par le Sénat. Mais les révélations du Canard Enchaîné sur l'emploi par Michel Mercier de sa fille comme assistante parlementaire, dans des conditions troublantes, a enrayé la mécanique.

Sous le coup d'une enquête du parquet financier pour possibles détournements de fonds après que le Canard enchaîné ait révélé qu'il avait employé sa fille comme assistante parlementaire alors que celle-ci vivait à Londres, il a expliqué qu'il n'y aurait pas la sérénité nécessaire pour qu'il puisse devenir membre de cet organisme chargé de la constitutionnalité des lois et de la bonne tenue des élections. Il s'agissait en l'occurrence de simples vérifications du contrat de travail de Delphine Mercier, la fille du sénateur, et de la saisie de toutes pièces qui pourraient établir la réalité de son travail.

Odinga dénonce une élection manipulée — Kenya
Mais dans le bidonville de Mathare, à Nairobi, la police a aussi tiré à balle réelle , tuant au moins deux personnes. Il reproche à la commission électorale de donner ces chiffres sans les procès-verbaux des centres de vote.

L'affaire Mercier a commencé le 2 août. Ironie du sort, le jour même de son interrogatoire, l'Assemblée nationale adoptait la loi de moralisation de la vie publique qui interdit justement... les emplois familiaux. Mais les enquêteurs pourraient bien aller fouiller encore plus loin, au sein du cercle familial de l'ancien Garde des Sceaux et sénateur MoDem du Rhône. Il n'a pas donné suite à nos messages hier.

Confronté à la polémique, Michel Mercier a renoncé le 8 août dernier à siéger au Conseil constitutionnel, alors que sa nomination était déjà parue au Journal officiel.

Like this: