Published: Sam, Août 12, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

Airbnb: Les amendes infligées aux propriétaires ont explosé à Paris

Airbnb: Les amendes infligées aux propriétaires ont explosé à Paris

Selon un information révélée ce matin par "Le Parisien", les loueurs parisiens de meublés touristiques, dont beaucoup passent par Airbnb, ont écopé de 615.000 euros d'amendes au premier semestre 2017.

Pour l'année 2016, 18 propriétaires de 19 logements ont été condamnés au total à 200 000 euros d'amende pour avoir dépassé le seuil réglementaire des 120 jours de location dans l'année. Outre le nombre de condamnation, le montant moyen de l'amende est passé de 10 000 à 20 000 euros "On ne peut pas accepter d'avoir des centre-villes complètement désertés parce que des logements ont été transformés en machine à cash pour des touristes" a déclaré Ian Brossat, adjoint au logement à la ville de Paris, au micro d'Inter.

Une trentaine de personnes ont été reconnues coupables de locations illégales de type AirBnb, selon la mairie, qui pense que "ces chiffres reflètent l'efficacité des contrôles ". "L'explosion des condamnations et des amendes de ce premier trimestre 2017 ne montre pas qu'il y a plus de locations illégales mais que les contrôles sont plus stricts et que les petits malins se font rattraper par la patrouille", analyse l'adjoint au logement de le maire de Paris Anne Hidalgo, Ian Brossat dans les pages du Parisien. L'amende maximum est en effet depuis novembre 2016 passée de 50'000 euros contre 25'000 auparavant. Les saisines par la Ville à la justice sont également passées de 42 logements en 2016 à 128 en 2017, a-t-il précisé. Ces dernières se développent au détriment du secteur hôtelier et favorisent la spéculation immobilière.

Trump persiste et signe face à Pyongyang
La Russie s'est à son tour déclarée vendredi " très inquiète " des risques de conflit " très élevés " entre les Etats-Unis et la Corée du Nord .

La DLH, Direction du Logement et de l'Habitat, mène régulièrement des opérations dans les appartements mis en location sur Paris pour débusquer les abus. Quelque 100'000 annonces sont proposées à Paris, toutes plateformes confondues.

Alors que son chiffre d'affaires en France, par ailleurs deuxième marché mondial de la plateforme, a atteint 65 millions d'euros, Airbnb aurait payé moins de 100.000 euros d'impôts au fisc français en 2016.

Like this: