Published: Ven, Août 11, 2017
International | By Oceane Deschanel

Emmanuel Macron va prendre "quelques jours de vacances en France"

Emmanuel Macron va prendre

Ce mercredi 9 août, après le conseil des ministres, les membres du gouvernement pourront enfin profiter de deux semaines de vacances.

Pour les ministres aussi, l'heure des vacances a (presque) sonné. Si l'on oublie Annick Girardin, qui a eu une autorisation spéciale pour partir à Saint-Pierre-et-Miquelon, le président est celui qui s'éloigne le plus de Paris. Auparavant, le Conseil des ministres aura lieu à 10h. Comme le veut la tradition, ils sont priés de rester "immédiatement disponibles (.) pour prendre les décisions qui s'imposent" et être en mesure de "se rendre rapidement dans leurs bureaux" parisiens si nécessaire, a expliqué le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

De son côté, le chef du gouvernement, Édouard Philippe, se rendra successivement "dans le sud-est et le sud-ouest " de la France, indique l'AFP.

Quid du président de la République?

Mbappé aurait pris sa décision — AS Monaco
Quid du montage évoqué pour l'arrivée de Neymar? Dans ce dossier, le FC Barcelone tiendrait une longueur d'avance. Après Neymar , Mbappé? Les rumeurs s'intensifient ces dernières heures.

Selon le Huffington Post et le quotidien italien Corriera Della Sera qui ont mené une enquête serrée, Brigitte et Emmanuel Macron qui vont s'échapper "10 à 15 jours" comme le soulignait l'Elysée, devraient poser leurs valises en Italie dans la magnifique région des Pouilles, située dans le sud-est du pays.

"Le président restera mobilisable à tout moment", ajoute la présidence de la République, sans plus de précisions sur la durée du congé présidentiel ou les lieux de villégiature du chef de l'État.

Emmanuel Macron lui-même prendra quelque répit.

Si certains y passeront (ou prévoient d'y passer) leurs quinze jours de vacances, d'autres se déplaceront. Le prochain conseil des ministres est d'ores et déjà fixé au 28 août, avec, à la clé, les "grands rendez-vous " qui attendent l'exécutif: la rentrée scolaire et universitaire, mais aussi le déploiement d'une nouvelle politique du logement, ou la très attendue préparation du budget 2018.

Like this: