Published: Jeu, Août 10, 2017
International | By Oceane Deschanel

Levallois-Perret : Six militaires de l'opération Sentinelle blessés par une voiture

Levallois-Perret : Six militaires de l'opération Sentinelle blessés par une voiture

Les policiers ont fait feu à plusieurs reprise et le conducteur a été blessé, d'après une source judiciaire selon laquelle l'homme, né en 1980, "était à bord du véhicule recherché et a tenté de prendre la fuite".

Un policier a été blessé lors de l'arrestation par une balle perdue et un journaliste de Reuters a vu la BMW utilisée par l'assaillant criblée de balles sur l'autoroute. Aucun pronostic vital n'est toutefois engagé a précisé la préfecture de police de Paris.

# Quel est l'état de santé des victimes?

"(...) Nous savons que c'est un acte délibéré, ce n'est pas un acte accidentel ", a déclaré M. Collomb en milieu de journée devant l'hôpital d'instruction des armées Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), où il rendait visite aux militaires blessés avec la ministre des armées, Florence Parly.

Quelques heures après l'incident, la police française a arrêté un homme sur une autoroute au nord de Paris.

Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a lui aussi immédiatement dénoncé un " acte délibéré ".

"Nous craignions ce matin que les militaires soient gravement atteints".

Neymar a signé au PSG contre l'avis de son père
Mais la LFP n'a pas reçu avant minuit le certificat international de transfert de la part de la Fédération espagnole. La charge revient ensuite à la Ligue de reverser cette somme au FC Barcelone et d'homologuer la résiliation.

Selon Yves Lefebre, secrétaire général du syndicat Unité police Force ouvrière, l'auteur voulait "tuer". "Et au moment où ils passent, le véhicule fonce à contre-sens ostensiblement vers eux pour les percuter".

"C'est la sixième fois que des militaires du dispositif Sentinelle sont pris comme cible depuis le 1er janvier 2015". Une voiture a foncé en matinée sur une patrouille de militaires près de Paris.

L'opération Sentinelle, qui mobilise 7.000 soldats en permanence sur le territoire national, devrait être "revue en profondeur" à la rentrée, a annoncé en juillet le président Macron. Le maintien de cette opération coûteuse dans un contexte budgétaire restreint et une sur-utilisation des forces armées est contesté par une partie de la classe politique. Une position réaffirmée lundi à Paris par Florence Parly, la ministre des Armées. Bénédicte Chéron fait le point sur cette opération déployée en 2015 et explique pourquoi elle n'est plus pertinente en l'état.

Samedi, au pied de la tour Eiffel, un jeune homme admis en psychiatrie mais en permission de sortie a franchi un portique, sorti un couteau et bousculé un agent de sécurité.

Une information judiciaire a été ouverte des chefs de tentatives d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle, "afin, notamment, qu'une nouvelle expertise soit ordonnée, pour confirmer ou infirmer les premières conclusions de l'expert", a-t-on précisé de source judiciaire.

Like this: