Published: Sam, Août 05, 2017
International | By Oceane Deschanel

Fin de la présidentielle au Rwanda

Fin de la présidentielle au Rwanda

Au total, quelque 6,9 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour ce scrutin opposant le président Paul Kagame (59 ans), qui dirige ce pays de la région des Grands Lacs depuis 1994, à deux candidats.

Le président Paul Kagamé a tenu son dernier meeting de campagne à deux jours de l'élection présidentielle qui devrait consacrer sa réélection triomphale.

Marie-Rose Nyiraguro, une agricultrice de 53 ans, a assuré déjà savoir pour qui elle va voter.

Paul Kagame "a libéré le pays, il a stabilisé le pays, et maintenant on peut marcher dans tout le pays nuit et jour sans problème", a soutenu Jean-Baptiste Rutayisire.

Loup Bureau: le journaliste indépendant français arrêté pour "terrorisme" en Turquie (vidéo)
Selon l'agence de presse turque Anadolu , Loup Bureau détenait également une vidéo intitulée "Liste de distribution d'armes". Un reportage kurde pour TV5 Monde Durant son parcours, Loup Bureau a collaboré avec la chaîne française TV5 Monde.

"C'est l'envoyé de Dieu sur terre", a-t-elle ensuite renchéri, assurant par ailleurs ne pas connaître les noms des autres candidats, Frank Habineza, leader du seul parti d'opposition toléré au Rwanda (parti démocratique vert) et Philippe Mpayimana, candidat indépendant.

Les bureaux de vote, installés dans des écoles et autres lieux publics, ont fermé vendredi vers 15h00 locales et suisse.

Le parti au pouvoir, le Front patriotique rwandais (FPR), contrôle toutes les sphères de la société depuis que Kagame a mis fin au génocide de 1994, tenant, depuis, d'une main de fer, le pays des Milles Collines.

La victoire de M. Kagame ne semble faire aucun doute depuis le plébiscite par référendum en décembre 2015 - 98% des voix - d'une modification de la Constitution, critiquée par les observateurs, lui permettant de briguer un nouveau mandat de 7 ans et potentiellement de diriger le pays jusqu'en 2034. Mais Paul Kagame est aussi accusé de bafouer la liberté d'expression et de réprimer toute opposition. Les résultats provisoires ne devraient pas être annoncés avant samedi. Nombre d'opposants ont été assassinés, emprisonnés ou forcés à l'exil.

Like this: