Published: Mar, Juillet 18, 2017
International | By Oceane Deschanel

Après le vote, l'"offensive finale" de l'opposition à Maduro — Venezuela

Après le vote, l'

Elle précise que 6 492 381 personnes ont voté dans le pays, et 693 789 à l'étranger.

Les électeurs, beaucoup vêtus de blanc ou avec aux couleurs du drapeau jaune, bleu, rouge du Venezuela, sont venus nombreux glisser leur bulletin dès l'ouverture, dans des boîtes en carton installées dans des bureaux de vote par la coalition d'opposition appelée Table de l'unité démocratique (MUD).

Le Parlement est le seul organe du pouvoir vénézuélien contrôlé par les antichavistes -du nom d'Hugo Chavez, président de 1999 à sa mort en 2013, dont M. Maduro est l'héritier.

Cette crise politique survient par ailleurs sur fond de chute depuis 2014 des cours du pétrole qui frappe de plein fouet l'économie, dont 95% des devises proviennent de l'exportation de l'or noir.

"Cela va marquer un avant et un après".

"Ils (MUD) ont organisé une consultation calme aujourd'hui (.) Je leur demande de ne pas faire de folies, nous les appelons à revenir vers la paix, à s'asseoir et discuter, afin d'entamer un nouveau cycle de discussions pour la paix", a indiqué M. Maduro, lors d'une interview téléphonique accordée à la télévision publique.

Audrey Pulvar fait ses adieux au journalisme
Avoir le choix, c'est une chance dans un pays où 6 millions de personnes voudraient simplement pouvoir travailler . Celle-ci a annoncé, ce lundi, qu'elle quittait le métier, lors de sa dernière apparition sur CNews .

Le quotidien estime que seuls trois événements pourraient modifier l'objectif du gouvernement - continuer à museler l'opposition et se maintenir au pouvoir le plus longtemps possible: "Une intervention militaire étrangère, un soulèvement militaire interne ou une insurrection populaire".

"C'est un moment historique, nous n'allons pas l'entacher avec des violences (.) C'est un jour de paix et de tolérance, le monde entier observe les deux camps", a déclaré à l'AFP Maria Canela, une citoyenne venue participer à ce test dans une école du centre de Caracas.

Dans la journée de samedi cinq anciens présidents latino-américains sont arrivés à Caracas pour assister à la consultation de l'opposition en tant qu'"observateurs internationaux", selon le terme utilisé par Mme Machado.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, avait exprimé vendredi son inquiétude.

"Le Canada exhorte le gouvernement du Venezuela à renoncer à l'assemblée nationale constituante et à amorcer des négociations avec l'opposition afin de rétablir l'ordre constitutionnel de manière à mettre l'accent sur les préoccupations légitimes du peuple vénézuélien", a-t-elle déclaré par communiqué.

De leur côté, les supporters de Maduro ont qualifié d'"échec" et de simple "enquête" le référendum de dimanche, le président lui-même le taxant de "consultation interne" à l'opposition. Le Venezuela compte un peu plus de 31 millions d'habitants.

Like this: