Published: Lun, Juillet 17, 2017
Financer | By Gilbert Hennequin

Les pilotes Air France valident la création de "Boost"

Les pilotes Air France valident la création de

Le taux de participation au scrutin a atteint près de 83%.

Ce résultat ouvre la voie à la création de la nouvelle compagnie, projet " Boost ", dès l'automne 2017, en ligne avec le calendrier annoncé initialement.

"Un enjeu crucial pour le groupe, souligne Philippe Berland, du cabinet SIA Partners". Il s'agit pour le deuxième transporteur aérien en Europe en nombre de passagers après Ryanair de "reprendre l'offensive" sur des segments où il est attaqué frontalement par les low-cost et les compagnies du Golfe. D'où l'importance de se positionner sur ce marché. Une partie du personnel au sol sera externalisée.

Les négociations avec les syndicats ayant traîné en longueur, Air France va, dès la signature de l'accord, mettre officiellement en route le processus de lancement de cette compagnie, censée débuter ses vols fin octobre, début novembre.

Le gouvernement veut faire plus pour l'accueil des migrants
Par ailleurs, il a indiqué que "5.000 places" seront créées sur la même période pour aider les réfugiés à accéder au logement. Le " cadre juridique de la rétention " sera lui redéfini.

Après un accord trouvé en fin de semaine dernière avec les syndicats représentatifs des hôtesses et stewards, l'agrément des pilotes constitue un nouveau pas en avant pour la direction du groupe Air France-KLM. Mais après ce plébiscite, le président du SNPL se réjouit des résultats.

Le bureau du SNPL avait mis au vote un projet alternatif au texte de la direction. Ce contre-projet n'a obtenu que 16,4% des suffrages.

Ce projet de compagnie s'appelle "Boost", mais c'est un nom de code provisoire.

Serpent de mer chez Air France, ce rattrapage était un point de crispation majeur depuis décembre entre le SNPL et la direction. Pour Jean-Marc Janaillac, qui avait succédé à Alexandre de Juniac, dont les relations avec les pilotes étaient plus qu'houleuses, cet accord représente un soulagement. La part d'Air France, en heures de vol, doit ainsi augmenter progressivement de 58,6 à 61%.

Like this: