Published: Dim, Juillet 16, 2017
Divertissement | By Jasmine Asselineau

Trop ému, Calogero n'a pas pu finir sa chanson à Nice

Trop ému, Calogero n'a pas pu finir sa chanson à Nice

Public vous propose de découvrir, juste ci-dessous, l'interprétation de "Feux d'artifice" par Calogero, lors de l'hommage rendu à Nice ce vendredi 14 juillet.

Calogero ne termine pas sa chanson, ou du moins pas seul. Assis à son piano, la tête dans ses mains, l'artiste a fondu en larmes devant les caméras, tentant en vain de reprendre sa chanson pour la finir. A l'occasion de ce tragique anniversaire, de nombreux hommages ont émaillé la journée. Certains d'entre elles (François Berléand, Michel Boujenah, Patrick Chesnais, Michèle Laroque, Michel Legrand, Line Renaud, Patrick Timsit ou encore Elsa Zylberstein) ont lu devant tous les invités un texte de Jean-Marie-Gustave Le Clézio qui avait été publié au lendemain de l'attentat. La ville commémorait les 86 victimes de l'attentat au camion-bélier sur la promenade des Anglais.

Emmanuel Macron n'a pas un grand charisme
"D'ailleurs, elle m'a dit qu'elle avait toujours voté pour moi", a assuré l'ancien président au micro de Julien Fautrat ( RTL ). Quoiqu'il en soit, l'occasion était belle pour l'ex-président de se faire une idée plus précise d'Emmanuel Macron.

La vidéo de ce moment très émouvant a depuis fait le tour des réseaux sociaux, et est en particulier très partagée et commentée sur Twitter.

"Nous avons montré au monde entier hier que là où la France a été frappée un 14 juillet 2016, la France le 14 juillet 2017, était debout, à Paris, à Nice et autour de nous, dans chacune des 36.000 communes de France", s'est réjouit Christian Estrosi au micro de RTL, ce samedi 15 au lendemain de cette cérémonie d'hommage.

Like this: