Published: Ven, Juillet 14, 2017
International | By Oceane Deschanel

Défense, Afrique, fiscalité au menu du Conseil des ministres franco-allemand

Défense, Afrique, fiscalité au menu du Conseil des ministres franco-allemand

"Notre souhait, c'est de pouvoir avoir une nouvelle génération d'avions de combat communs", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse conjointe avec la chancelière Angela Merkel. Son menu est chargé: "Europe de la défense, lutte contre le terrorisme, Afrique avec le lancement d'une alliance pour le Sahel ou encore harmonisation fiscale et sociale dans l'UE".

Les ministres de la défense français et allemand se réuniront en octobre et en décembre "afin d'évaluer les progrès des actions communes évoquées".

La flat tax à 30% est finalement annoncée pour 2018 !
Tout va pour le mieux entre l'Élysée et Matignon: c'est ce que ne cesse de répéter le Premier ministre Édouard Philippe . Pour financer ces baisses d'impôts , le gouvernement mise sur "la maîtrise de la dépense ".

Enfin, Angela Merkel a aussi indiqué qu'elle n'avait "rien contre un budget de la zone euro" et qu'il était possible de "parler" d'un "ministre européen des finances", deux propositions chères à Emmanuel Macron. "Aujourd'hui, on se retrouve avec des projets avec trop de standards et de qualification au niveau européen et une concurrence intra-européenne pour les porter à l'international", a ajouté le président français. Une initiative de l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), organisation créée en 1963 par le général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer. Lors d'un conseil des ministres franco-allemand qui s'est tenu ce jeudi à Paris, la France et l'Allemagne ont ainsi réitéré leur volonté de renforcer leur entente. De retour à l'Elysée, ils présideront un Conseil franco-allemand de défense et de sécurité centré sur la lutte antiterroriste et l'Europe de la défense, après un sommet européen qui a créé fin juin un fonds européen ad hoc, jetant aussi les bases d'une "coopération structurée permanente". Le président français, qui devra rencontrer le président américain (invité d'honneur du défilé militaire du 14 juillet à Paris), demandera à ses partenaires de contribuer au financement de projets de développement et à la "force antijihadiste G5 Sahel".

Like this: