Published: Mer, Juillet 12, 2017
International | By Oceane Deschanel

Abou Bakr al-Baghdadi serait mort

Abou Bakr al-Baghdadi serait mort

"De hauts responsables de Daesh présents dans la province (syrienne) de Deir Ezzor ont confirmé à l'OSDH la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, émir de Daesh", a confirmé le directeur de l'ONG, Rami Abdel Rahmane.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a affirmé mardi détenir des informations de hauts responsables du groupe jihadiste Etat islamique (EI) confirmant la mort de leur chef, Abou Bakr al-Baghdadi.

Le "fantôme", comme l'appelaient ses partisans, a fait sa seule apparition publique connue en juillet 2014, à la mosquée al-Nouri de Mossoul, la deuxième ville d'Irak restée pendant trois ans sous le joug des djihadistes avant d'être reprise lundi par les autorités irakiennes.

Peu à peu, "tout le monde s'est rendu compte que ce type timide était un fin stratège", explique Sofia Amara.

Depuis, le chef de l'organisation État Islamique se faisait discret. "L'islam n'a jamais été la religion de la paix", martèle-t-il.

Muriel Pénicaud : "Je n'ai rien à me reprocher" dans l'affaire Las Vegas
Une soirée qui avait coûté plus de 380.000 euros, dont "100.000 rien que pour l'hôtel", rapportait en mars le Canard enchaîné . Le projet lui aurait été confié sans aucun appel d'offres, une pratique illégale en France.

Objectif: faire de l'islam, une "religion de guerre" contre l'occident, et plus généralement contre tous les mécréants, même musulmans.

L'absence de confirmation officielle n'a pas empêché le président américain Donald Trump de se réjouir de " grandes victoires " contre le groupe terroriste sur le réseau social Twitter.

Cette dernière vient d'être chassée de Mossoul, son dernier grand bastion urbain en Irak.

Toutefois, les canaux classiques de diffusion des informations officiels, utilisés par Daech, n'ont communiqué aucune donnée à ce sujet.

Like this: