Published: Mar, Juillet 11, 2017
International | By Oceane Deschanel

États-Unis: Trump Junior admet une rencontre secrète avec une avocate russe

États-Unis: Trump Junior admet une rencontre secrète avec une avocate russe

Alors qu'il l'avait nié jusque-là, le fil aîné de Donald Trump a admis dimanche dans le New York Times avoir rencontré une avocate russe qui lui promettait des révélations compromettantes sur Hillary Clinton.

Selon Donald Trump Junior, "après un échange de plaisanteries, cette femme a affirmé qu'elle détenait des informations selon lesquelles des personnes liées à la Russie finançaient le Comité national démocrate et soutenaient Mme Clinton".

Paul Manafort, alors directeur de campagne de Donald Trump, et le gendre du président américain Jared Kushner auraient également assisté à cette rencontre, rapporte le quotidien qui cite trois conseillers de la Maison-Blanche.

Le rendez-vous s'est tenu à la Trump Tower le 9 juin 2016, deux semaines après l'obtention de l'investiture républicaine par Donald Trump.

Une enquête est actuellement en cours aux États-Unis sur une possible ingérence russe dans la dernière campagne présidentielle américaine. Mais "il est très vite apparu qu'elle n'avait aucune information intéressante" et que son réel objectif était d'évoquer l'adoption d'enfants russes par des couples américains dans le cadre d'un programme suspendu par le président russe Vladimir Poutine. L'obtention d'informations gênantes sur Hillary Clinton. Peu de détails ou d'informations claires ont été fournies ou même offertes.

Officiel : Le PSG prête encore Ikoné à Montpellier
Il devrait rejoindre le groupe montpelliérain ce soir, avant de partir à Mende ce vendredi pour le stage de préparation. Convaincu par le projet du MHSC, le champion d'Europe U17 2015 s'est dit " très heureux de revenir ici ".

Moins médiatisé chez nous que sa soeur, Donald Trump Jr fait les gros titres de la presse mondiale depuis ce dimanche.

Les liens présumés entre l'équipe de campagne du président américain et la Russie ont jeté une ombre sur les cinq premiers mois de son mandat.

"Je l'ai interrompu et lui ai dit que mon père n'était pas élu, et qu'il était un citoyen, et que ses commentaires et ses préoccupations seraient mieux reçus où moment ou il serait élu, s'il est élu", a ajouté Donald Trump Jr dans le communiqué. Mais face aux nouvelles informations du New York Times, le fils du Président a été obligé de reconnaître qu'il avait rencontré cette avocate russe Natalia Veselnitskaya parce qu'elle aurait eu des informations sur la candidate démocrate. Natalia Veselnitskaya est connue pour avoir notamment lutté contre le Magnitski Act.

Même si le fils aîné, qui gère désormais les affaires de la Trump organization, n'est pas un membre de l'administration, ses fonctions lors de la campagne ainsi que la présence lors de cette réunion de deux poids lourds, MM.

Like this: