Published: Lun, Juillet 10, 2017
International | By Oceane Deschanel

L'Etat islamique fragilisé mais pas détruit — Reprise de Mossoul

L'Etat islamique fragilisé mais pas détruit — Reprise de Mossoul

Les forces irakiennes avaient capturé en janvier l'est de la cité puis attaqué l'ouest en février. Puis, elles se sont attaquées à la partie occidentale où se trouve notamment la vieille ville.

Ces derniers jours, les quelques jihadistes encore présents à Mossoul étaient assiégés dans un réduit de la vieille ville de Mossoul, le long du fleuve Tigre. Selon le général canadien Dave Anderson, qui supervise la formation des troupes locales dans le cadre de l'intervention dirigée par les Etats-Unis, les forces de sécurité irakiennes ont repoussé les jihadistes dans leurs derniers retranchements.

Haïdar al Abadi a rencontré les officiers qui ont dirigé la bataille dans l'ouest de Mossoul, et doit toujours faire une proclamation officielle annonçant que la ville a été totalement reprise à l'EI.

L'armée avait alors abandonné la ville et battu en retraite dans le désordre le plus total, laissant derrière elle armements et véhicules militaires, précieux butin pour les jihadistes. Les civils sont "en grand danger, ils sont pris dans les bombardements et les échanges de tirs".

Google Home, l'assistant vocal intelligent débarque en France
Il peut ainsi vous proposer des restaurants à proximité ou des films à regarder, directement dans une conversation de groupe. Google Home va arriver en France le 03 août prochain via le Google Store avant d'être disponible en magasin.

Acculés dans leurs derniers réduits, les djihadistes n'avaient eu d'autre ressource que de recourir à des femmes kamikazes recrutées parmi les civils.

Parmi eux Fatima, qui venait de revoir le ciel après quatre mois passés dans un sous-sol, sans "presque aucune nourriture ni eau". "Je n'ai rien pu faire", criait-elle.

Entre le 28 juin et le 4 juillet, les avions français ont encore effectué quatre frappes dans le secteur de Mossoul et quatre dans celui de Raqa, fief de l'EI en Syrie, a-t-il précisé.

Privé de Mossoul - de loin la plus grande ville à être tombée sous le contrôle de l'EI - les djihadistes ne seront plus maîtres, en Irak, que de zones désertiques à l'ouest et au sud de la ville. C'est du haut du pupitre de la grande mosquée Al Nouri, dans la vieille ville de Mossoul, que peu après, le chef de l'EI, Abou Bakr al Baghdadi, avait proclamé l'établissement d'un "califat" s'étendant à cheval sur l'Irak et la Syrie.

Like this: