Published: Mer, Juin 28, 2017
Médecine | By Jean-Luc Robillard

Avis favorable pour les couples lesbiens et les femmes seules — PMA

Avis favorable pour les couples lesbiens et les femmes seules — PMA

Il aura fallu près de quatre ans pour que le Conseil consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) se prononce enfin sur l'ouverture ou non de la #PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes. Il a cependant précisé qu'il attendait l'avis du comité d'éthique qui s'est saisi par lui-même de la question pour toutes les femmes en 2013, lors des débats sur le mariage pour tous.

[Mise à jour 27 juin 2017 à 15h16] Aujourd'hui seuls les couples hétérosexuels dont l'infertilité a été constatée par un médecin peuvent accéder à la procréation médicalement assistée (PMA).

Il "recommande l'ouverture de l'AMP (ou PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules", a déclaré à la presse Frédéric Worms, un des rapporteurs de l'avis.

Récusant toute notion de GPA éthique, le comité appelle au renforcement des moyens de prohibition au niveau national et international.

Le CCNE se déclare en revanche opposé à la légalisation de la gestation pour autrui (GPA) et de la congélation des ovocytes.

Michelin va supprimer 1.500 postes en France d'ici à 2021
Comité d'entreprise extraordinaire chez le leader mondial du pneu le 6 juillet prochain, pour débuter les négociations sociales. Le groupe ne veut pas remplacer 970 départs à la retraite, et 290 employés seront relocalisés dans les pays où Michelin opère.

C'est logiquement ce sujet qui a provoqué le plus de débats au sein du CCNE. " L'analyse du CCNE, s'appuyant sur la reconnaissance de l'autonomie des femmes (...) le conduit à proposer d'autoriser l'ouverture de l'IAD à toutes les femmes".

Le Comité consultatif national d'éthique a donné un avis favorable pour l'ouverture de la PMA aux couples homosexuelles et aux femmes célibataires. Pour sa part, le CCNE s'inquiète des risques médicaux de la stimulation ovarienne et du recueil des ovocytes, des pressions sociales éventuelles, comme du recours nécessaire à la FIV quand les ovocytes sont " récupérés " par la patiente, mais aussi de l'inutilité de cet investissement biologique et du devenir des ovocytes si ces femmes enfantent naturellement, ce qui devrait constituer la situation la plus fréquente. L'Inter-LGBT, fédération d'associations lesbiennes, gay, bi, trans et intersexes, s'est "félicitée " de cet avis et a invité "le Parlement à légiférer rapidement en ce sens ", tandis que l'association SOS-Homophobie a salué "un signal fort et clair " qui "fait autorité ".

Pendant la campagne, le candidat d'En Marche s'est dit favorable à l'ouverture de la PMA non seulement aux couples de lesbiennes mais aussi aux femmes célibataires. Dans ce cas il opterait pour un grand chantier, un texte qui aurait trait à toutes les questions relatives à l'assistance médicale à la procréation: "l'autoconservation de gamètes, la question de la recherche sur les cellules-souches embryonnaires ou encore le double don de gamète, etc. Dans ce cas, l'élaboration et la promulgation de ce texte prendrait bien plus longtemps ".

Les opposants traditionnels, Manif pour tous en tête, mettent d'ores et déjà en garde l'exécutif.

Like this: