Published: Lun, Juin 26, 2017
Sport | By Vanessa Beaulieu

Cristiano Ronaldo reprendrait bien une coupe — Coupe des Confédérations

Cristiano Ronaldo reprendrait bien une coupe — Coupe des Confédérations

Une Seleçao qui a pourtant rapidement posé son empreinte sur la rencontre grâce à un but de la tête de Cristiano Ronaldo superbement servi par Raphaël Guerreiro (0-1, 9e).

Le Portugal se frotte d'entrée au Mexique, perçu comme un des candidats au titre, bien plus que les deux autres nations du groupe A, la Russie et la Nouvelle-Zélande.

Ronaldo a une actualité chargée côté extrasportif (plainte du parquet de Madrid pour fraude fiscale présumée) et parasportif (son avenir en pointillés au Real Madrid).

Religion. La fin du ramadan, c'est pour demain
Mais le secrétaire d'Etat Rex Tillerson aurait rejeté une demande de ses services pour organiser un tel événement cette année. L'annonce a été faite par Elhadj Abdoul Karim Dioubaté ce samedi 24 juin 2017 dans la soirée sur la radio nationale.

Le Portugal a vu l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) annuler l'ouverture du score de Nani (20e) pour une position de hors-jeu, dimanche à Kazan lors de la 1ère journée de la phase de groupe de la Coupe des Confédérations. Perturbé lui? Certainement pas. Il sera sans doute mis à contribution au sein d'une équipe qui ne compte que des joueurs évoluant en Russie. Il avait lui-même été à l'origine de ces occasions en remontant le ballon et en décalant un partenaire lui rendant la politesse. Les deux jeunes Silva, Bernardo et Andre, se retrouvent donc sur le banc.

Sur ce match, Cristiano Ronaldo a surtout brillé sur trois situations en première période.

Dakar, 16 juin (APS) - Les arbitres, officiant pendant la Coupe des Confédérations qui démarre ce samedi en Russie, ont le pouvoir de faire arrêter les matchs en cas de comportement ou d'attitudes racistes, a décidé la Fédération internationale de football amateur (FIFA) citée par plusieurs médias. Sauf que les Russes ont péché par un déficit de justesse dans les trente derniers mètres adverses et souffert de leur manque d'imagination pour déstabiliser l'imperméable bloc portugais. Seule la maladresse des Russes l'a prémuni d'une nouvelle désillusion. "Nous allons voir ce que disent les examens, et nous espérons que ce ne sera pas aussi grave que ce que nous craignons", a lâché le sélectionneur. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Like this: