Published: Ven, Juin 23, 2017
Nationale | By Matthieu Philippon

Champs-Élysées : Adam D. a déclaré "avoir voulu rejoindre la Syrie"

Champs-Élysées : Adam D. a déclaré

Jamais condamné, il disposait d'une autorisation de détention d'arme car il pratiquait le tir sportif.

Lundi, peu avant 16h, Adam Djaziri n'a fait d'autre victime que lui-même en fonçant contre un véhicule des gendarmes mobiles, près de deux mois après l'assassinat d'un policier le 20 avril par un djihadiste tué par les forces de l'ordre, déjà sur les Champs-Élysées.

Une opération de déminage a d'abord été menée sur les lieux des faits avant que les secours ne prennent en charge l'homme grièvement blessé, vêtu d'un short gris. Un mode opératoire et une cible préconisés par les jihadistes. Une bonbonne de gaz fermée, sans dispositif de mise à feu, un fusil d'assaut israélien, deux armes de poing et un important stock de munitions ont été retrouvés dans le véhicule qu'il conduisait.

Un stock d'armes a par ailleurs été retrouvé à son domicile, selon une source proche du dossier.

"Le Real est la meilleure équipe du monde" — Benzema
Au milieu de terrain, le Real continue son plébiscite avec les nominations de Luka Modric , Toni Kroos , Casemiro et Isco . Brych (GER), 66.000 spectateurs. "L'équipe de Zidane se place parmi les meilleures de tous les temps".

Or l'assaillant était titulaire d'autorisations de détention d'armes pour deux pistolets, trois carabines et deux fusils de chasse. La première autorisation avait été délivrée "avant le signalement", a affirmé le Premier ministre Edouard Philippe ce mardi matin. Une source, interrogée par l'AFP, indique que les gendarmes s'étaient alors rapprochés de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) en raison de la fiche " S " dont il faisait l'objet depuis qu'il avait effectué plusieurs voyages en Turquie. Djaziri était licencié "depuis six ans" à la Fédération française de tir, a indiqué à l'AFP son président Philippe Crochard. "Il n'a pas atteint son objectif visé" a-t-il ajouté.

Quatre membres de sa famille ont été placés en garde à vue lundi soir et dans la nuit de lundi à mardi: l'ex-épouse d'Adam D., son frère, sa belle-soeur, ainsi que son père.

Cette nouvelle attaque dans un pays qui vit sous le régime exceptionnel de l'état d'urgence depuis les attentats de novembre 2015 (130 morts), intervient deux jours avant la présentation en Conseil des ministres d'une nouvelle loi antiterroriste. Depuis janvier 2015, la France est visée par une vague d'attentats qui a fait 239 morts, plusieurs attentats ciblant particulièrement les forces de l'ordre. C'est une journaliste qui lui tend son micro pour l'interroger alors qu'il est au volant de sa voiture et qui lui apprend ce qu'il vient de se passer.

"Assis sur un banc non loin, Jim et Martha Page, un couple de retraités américains, avaient entendu parler de l'attaque " sur CNN", mais n'ont pas pour autant changé leurs plans. " On connaît, on a eu le 11-Septembre, Orlando, San Bernardino. " C'est triste à dire, mais on arrive à un point où on devient habitués".

Like this: